Logement, alimentation, santé... la vie étudiante sera plus chère cette année

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
D'après le dernier rapport de la Fédération des associations générales étudiantes (Fage), le coût d'une année étudiante sera, une fois de plus, plus élevé par rapport aux années précédentes. Si le logement représente une grosse part du budget des étudiants, la hausse des prix se concentrera aussi sur l'alimentation, l'achat de matériel pédagogique ou encore sur la santé. 

Logement, alimentation, mutuelle... Faire des études coûte de plus en plus cher. C'est ce que montre le dernier indicateur du coût de la rentrée scolaire pour les étudiants, publié par la Fédération des associations générales étudiantes (Fage)

2 285 euros pour une année scolaire 

Pour un étudiant qui entre pour la première fois à l'université, il faudra débourser, cette année, 2.285 euros en moyenne, soit 45 euros de plus que l'an dernier. Ce budget comprend à la fois les frais de vie courante, tels que la nourriture, le transport ou le logement mais aussi les frais de rentrée, comme les frais d'inscription à l'université ou encore la mutuelle santé.

Le premier poste de dépense d'un étudiant reste le logement qui représente souvent plus de 50% de son budget total. "Les loyers sont en très forte augmentation depuis plusieurs années mais cette année cette augmentation est très forte en régions avec quasiment +3%" précise Orlane François, présidente de la Fédération des associations générales étudiantes (Fage).

Hausse des complémentaires santé et des repas universitaires 

Autre gros poste de dépenses : l'alimentation et les vêtements. Il faut compter 296 euros de dépenses en moyenne, sachant que les repas étudiants seront plus chers. À partir du 1er septembre, le ticket repas au restaurant universitaire augmentera de cinq centimes. "C’est une hausse qui pourrait paraître insignifiante mais sur le terrain nous sommes face à des jeunes qui sont dans une grande précarité" souligne Orlane François. 

Outre le logement et l'alimentation, l'achat de matériel pédagogique pèsera également dans le budget des étudiants avec une hausse de 5%, soit un budget de 250 euros en moyenne.

Du côté de la santé, le prix des complémentaires vont aussi connaître une hausse. Celle-ci sera plus élevée de 2,5% par rapport à l'an dernier et "beaucoup de jeunes risquent encore de renoncer à se soigner" craint la président de la FAGE.