Procès Abdeslam à Bruxelles : 20 ans requis contre les deux prévenus

, modifié à
  • A
  • A
© BENOIT PEYRUCQ / AFP
Partagez sur :
Le seul survivant des attentats du 13-Novembre a refusé de s'exprimer sur sa participation présumée à la fusillade de Forest, lundi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. 
DANS LA SALLE D'AUDIENCE

Tous les regards étaient tournés vers un seul homme, lundi à Bruxelles. Seul survivant des commandos ayant perpétré les attentats du 13-Novembre 2015 à Paris, Salah Abdeslam, détenu sous haute sécurité en France depuis près de deux ans, comparaissait publiquement pour la première fois. Après une courte tirade, l'homme a refusé de s'exprimer sur le fond du dossier : sa participation à la fusillade de Forest, survenue à la fin de sa cavale, en mars 2016 à Bruxelles. Trois policiers avaient été légèrement blessés dans cet échange de tirs.

Un procès probablement écourté. Présent à ce procès à sa demande, au côté d'un complice présumé, Sofiane Ayari, Salah Abdeslam faisait face aux associations de victimes des attentats de Paris et de Bruxelles, dont certaines se sont portées parties civiles. Au vu du peu de réponses apportées par les prévenus, l'audience, prévue pour durer quatre jours, a finalement été réorganisée : elle ne reprendra que jeudi et devrait en tout et pour tout deux journées. Revivez l'audience de lundi avec le direct de notre journaliste sur place.