"Le 21 septembre a été un succès opérationnel" : le préfet de police de Paris félicite ses troupes

, modifié à
  • A
  • A
Didier Lallement préfet de police de Paris Guillaume Biet / Europe 1
Le préfet de police de Paris, Didier Lallement saluant les forces de l’ordre place de l’Etoile. © Guillaume Biet / Europe 1
Partagez sur :
Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a transmis ses félicitations aux 8.000 agents mobilisés samedi à Paris. Des heurts entre policiers et manifestants avaient éclaté en marge des cortèges. 

"Une grande réussite." La préfecture de police a adressé lundi ses félicitations aux sapeurs-pompiers de Paris, aux policiers et aux militaires de la Gendarmerie nationale qui ont participé à la préparation et à la conduite du dispositif de maintien de l’ordre du samedi 21 septembre. 

"En dépit des violences et malgré les tensions, force est restée à la loi", a souligné le préfet de police, Didier Lallement. Il s'est félicité d'avoir "fait obstacle" aux "activistes radicaux et casseurs opportunistes" qui "tentent régulièrement de semer le chaos dans les rues de Paris". Samedi, des violences avaient éclaté dans la capitale en marge de trois manifestations. En parallèle de la 45ème journée de mobilisation des "gilets jaunes", se déroulaient également la Marche pour le Climat ainsi qu'une manifestation contre la réforme des retraites. Des "black blocs" se sont mêlés au cortège défilant pour la planète dans l'après-midi et des incidents avaient éclaté avec les forces de l'ordre

"Contexte particulièrement complexe"

8.000 policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers étaient mobilisés pour la journée dans les rues de Paris. "Notre dispositif a porté ses fruits, dans un contexte opérationnel particulièrement complexe", affirme Didier Lallement. Il se félicite également d'avoir permis aux manifestants de s'exprimer librement dans les rues de la capitales. "À Paris comme dans d’autres grandes villes du monde, nos concitoyens engagés pour la cause écologique ont pu exprimer leur message et j’en suis très fier !"

Europe 1
Par Europe1.fr