La famille de l'otage au Mali Sophie Pétronin dévoile une vidéo et alerte sur son état de santé

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La famille de Sophie Pétronin a diffusé jeudi sur Internet une vidéo de l'otage française au Mali, dont l'état de santé se dégrade, afin de sensibiliser l'opinion publique.

Une nouvelle vidéo de l’otage française au Mali Sophie Pétronin, 75 ans, a été dévoilée jeudi par sa famille, afin d’alerter l’opinion sur l’urgence de la situation, alors que son état de santé inquiète.

Une "otage sacrifiée". Otage depuis fin 2016, Sophie Pétronin apparaît dans cette vidéo, datée du 14 juin, sous une tente, la voix faible, les larmes aux yeux. Sans lire de texte, elle s’adresse d’abord à son fils et sa famille : "Je vous aime", leur dit-elle. Puis la septuagénaire interpelle le gouvernement : "Si ma mémoire est bonne, j’ai un passeport français, je suis née en France, mais il ne se passe rien." Sophie Pétronin dit avoir conscience qu’elle ne représente pas grand-chose, qu’elle n’est ni un enjeu politique ni un enjeu économique, aux yeux de l’Etat français. "Je suis une vielle dame. D’otage oubliée, je vais passer à otage sacrifiée."

"On soupçonne fortement un cancer". Cette vidéo poignante a été diffusée à l’initiative de ses proches, pour susciter une forte mobilisation, comme l’explique à Europe 1 son neveu Lionel Granouillac. "20 mois de détention sans voir personne, imaginez la détresse psychologique. Vous pourrez constater en visionnant la vidéo le caractère d’urgence […] On peut juger de son état de santé, de son état de fatigue, on soupçonne fortement un cancer, et on sait qu’elle souffre du paludisme", s’inquiète-il. "Il y a urgence à la sortir. On sait qu’Emmanuel Macron est décideur, on lui demande une entrevue depuis un certain temps, mais on se rappellera toujours à son bon souvenir."

Le fils de Sophie Pétronin pourrait se rendre prochainement au Mali pour tenter de voir sa mère, le Quai d’Orsay ne s’opposant pas à cette mission. 

Europe 1
Par Stéphane Place