Bière, moules ou frites... les chiffres fous de la Braderie de Lille

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La Braderie de Lille a officiellement ouvert ses portes, ce samedi 31 août 2019. Pendant trois jours, près de deux millions de visiteurs vont déferler dans les rues de la ville.

C’est le coup d’envoi pour le plus grand marché aux puces d’Europe ! En ce weekend ensoleillé, à cheval sur août et septembre, il y aura encore des familles et des enfants en vacances. Et la braderie de Lille pourrait bien dépasser le cap des deux millions de visiteurs qui arpenteront, sur deux jours, les 80 kilomètres d’étals de brocante et de vide grenier des 8.000 exposants attendus dans les rues.

Sur l’esplanade des brocanteurs, les premiers chineurs marchandent déjà durement. Michèle vient tous les ans de Haute-Savoie pour compléter ses collections : "Il y a beaucoup d’objets et je dépense plus d’argent les années où j’ai décidé de ne rien acheter de cher et d’encombrant. Finalement, je repars avec des objets encombrants."

Un dispositif de sécurité hors norme

Le dispositif de sécurité de la braderie est hors norme : 3.000 policiers gendarmes et militaires pour assurer la sécurité et les contrôles, notamment aux accès dans le périmètre qui sera cerné de plus de 1.000 tonnes de blocs de béton pour prévenir toute attaque terroriste.

Il est donc conseillé d’éviter la voiture pour venir chiner à Lille. L’an dernier, 400 véhicules se sont retrouvés en fourrière. Cette année, c’est plus de 750.000 voyageurs qui s’entasseront dans  les bus tramways ou métro. Mais les chiffres les plus impressionnants, on les relève aux terrasses des restaurants : 500 tonnes de moules et 30 tonnes de frites avalées jusqu’à demain soir par les "bradeux" et les chineurs. En revanche, désolé mais on a renoncé à calculer les milliers d’hectolitres de bières englouties en 48 heures...

Europe 1
Par Lionel Gougelot