Jérémy Clément, gilet jaune, sur les violences à Paris : "C’est bien fait pour nous"

  • A
  • A
Des manifestants face aux forces de l'ordre 6:42
Des manifestants face aux forces de l'ordre © Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :
Un an après le début du mouvement des Gilets jaunes, une grande journée de mobilisation était prévue samedi à Paris. La manifestation a été annulée par la préfecture après des violences entre forces de l'ordres et manifestants, place d'Italie.
INTERVIEW

Un an après la première manifestation des Gilets jaunes, les autorités ont fait face à l'afflux de nombreux manifestants à Paris, samedi, avec de violents heurts observés par endroits, notamment place d'Italie dans le 13ème arrondissement.

Jérémy Clément, gilet jaune du Loiret, était sur Europe 1 samedi pour commenter cette journée : "C’est bien fait pour nous. On a voulu jouer le jeu démocratique en déclarant nos manifestations. Le problème, c’est que c’est une invitation à portes ouvertes. N’étant pas structuré comme un syndicat sur le terrain, nous n’avons pas de service d’ordre".

"Ce mouvement appartient un peu à tout le monde"

La manifestation a été annulée par la préfecture après des violences entre forces de l'ordres et manifestants. Jérémy Clément regrette le manque d'organisation en amont. "Ça fait des mois qu’on essaye de voir avec les organisateurs pour organiser une manifestation mensuelle dans des villes différentes, grandes ou petites. Ça nous permettrait de nous organiser avec les mairies et d’avoir quelque chose de plus sécuritaire. Maintenant, ce mouvement appartient un peu à tout le monde", estime-t-il.

Europe 1
Par Europe1