Inondations dans le Sud-Ouest : trois morts en deux jours, 7.000 foyers privés d’électricité

, modifié à
  • A
  • A
landes inondations
Un pompier marche dans un quartier inondé à la suite de fortes pluies à Peyrehorade, dans le sud-ouest de la France, le 14 décembre 2019. © GAIZKA IROZ / AFP
Partagez sur :
En l'espace de deux jours, les intempéries qui sévissent dans le Sud-Ouest depuis plusieurs jours ont provoqué la mort de trois personnes. Les vents violents ont également entraîné des coupures d'électricité. Dimanche, en fin d'après-midi, encore 7.000 foyers étaient privés de courant. 

En un week-end, trois personnes sont décédées à cause des fortes inondations qui frappent le Sud-Ouest depuis plusieurs jours. Un homme de quarante ans porté disparu depuis vendredi soir a été retrouvé mort dimanche dans son véhicule sur la commune d'Onard dans un secteur en crue du département des Landes qui est toujours placé en vigilance orange, a-t-on appris auprès du parquet de Dax. "Son décès est lié aux intempéries", a indiqué le parquet, précisant qu'il avait été retrouvé dans l'après-midi dans un cours d'eau de l'Adour, à 25 km à l'est de Dax.

La victime était partie chercher son courrier

Près de 24 heures plus tôt, le parquet d'Agen avait annoncé qu'un septuagénaire, emporté vendredi à Espiens, dans le Lot-et-Garonne, par un ruisseau dont le niveau avait monté en raison des intempéries, a été retrouvé mort samedi dans une commune limitrophe. La brigade nautique de la gendarmerie et la brigade locale ont retrouvé le corps immergé à plus d'un kilomètre de son habitation, a indiqué le parquet, confirmant une information de la Dépêche du midi. Une autopsie devait avoir lieu pour déterminer les causes du décès, a-t-il précisé.

 

L'homme, âgé de 76 ans, était sorti de chez lui pour aller chercher son courrier, qui a été retrouvé sur place par les secours. Son épouse a donné l'alerte vers 19 heures. Les recherches dans le ruisseau du Galaup, interrompues en fin de soirée, avaient repris le samedi.

Outre ces inondations, des vents violents ont sévi dans de nombreux départements, de la Normandie à la Corse, faisant vendredi un mort dans les Pyrénées-Atlantiques: un homme, âgé de 70 ans, est décédé lorsque son véhicule a percuté un arbre tombé sur la chaussée à Ilharre. Le même jour, cinq autres personnes ont été blessées pour les mêmes raisons dans le Lot-et-Garonne, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

Onze départements en vigilance orange 

Le Sud-Ouest a connu ces derniers jours de fortes pluies. Onze départements ont été placés samedi en vigilance orange par Météo France. Dans le Lot-et-Garonne, la montée des eaux devaient se poursuivre jusqu'à dimanche, occasionnant la fermeture de nombreuses routes inondées, notamment la voie sur berge à Agen, un axe stratégique en bordure de Garonne. 

Autre conséquence de ces intempéries : des coupures de courant. Près de 7.000 foyers étaient encore privés d'électricité dimanche en fin d'après-midi dans le sud-ouest de la France, après des vents violents, selon le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. "Moins de 7.000 foyers" étaient encore privés d'électricité à 17 heures, a indiqué à l'AFP un porte-parole d'Enedis.

Jusqu'à 400.000 foyers ont été privés d'électricité

Les foyers touchés se situaient en Nouvelle-Aquitaine (5.200) et Occitanie (1.700). Ils subissent les conséquences de vents violents qui ont soufflé dernièrement sur ces régions. En fin de matinée, Enedis avait fait état de 12.500 foyers encore privés d'électricité.

Les quelque 2.000 techniciens déployés sur le terrain "restent évidemment mobilisés pour rétablir au plus vite ces derniers clients", a déclaré le porte-parole d'Enedis. Au plus fort de la crise, dans la nuit de jeudi à vendredi, jusqu'à 400.000 foyers ont été privés d'électricité dans plusieurs régions de France.

Enedis insiste sur les consignes de sécurité à respecter. Les personnes qui utilisent des groupes électrogènes doivent les placer à l'extérieur des habitations pour éviter tout risque d'intoxication au monoxyde de carbone.Le gestionnaire du réseau électrique rappelle qu'il ne faut en aucun cas toucher un câble électrique tombé à terre. Si des personnes trouvent une ligne électrique à terre ou constatent qu'un arbre est tombé sur une ligne, elles sont invitées à appeler le 09.726.750 plus les deux chiffres du département pour signaler l'incident.