INFORMATION EUROPE 1 - Le gouvernement va alléger les démarches administratives pour les handicapés

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le second comité interministériel sur le handicap devrait déboucher, jeudi, sur des mesures concrètes à destination des personnes concernées par le renouvellement régulier de demandes d'aide ou l'impossibilité de voter et se marier.
INFO EUROPE 1

Jeudi, le gouvernement tient le second comité interministériel du handicap du quinquennat, présidé par le Premier ministre Édouard Philippe. Selon nos informations, plusieurs mesures vont être annoncées, comme le rétablissement du droit de vote pour quelque 310.000 personnes aujourd'hui privées de ces droits et la suppression de la demande d'aide renouvelable dans certains cas. Des informations confirmées par Sophie Cluzel, la secrétaire d'État aux Personnes handicapées, depuis Matignon avant le comité interministériel, qui a expliqué que les personnes majeures sous tutelle auront à l'avenir un droit de vote inaliénable et pourront aussi se marier, se pacser et divorcer, sans qu'un juge puisse les en priver.

Un "stress infernal" à intervalles réguliers. Une situation kafkaïenne perdure : à intervalles réguliers, tous les trois, cinq ou dix ans, selon les handicaps, les personnes doivent renouveler leurs demandes d'aide. Moctar Jeledi, 34 ans, est dans ce cas-là : en situation de handicap depuis sa naissance, il vit régulièrement un "stress infernal" avec ses démarches à renouveler tous les cinq ans. "C'est souvent humiliant parce qu'on vous demande à chaque étape de justifier de votre handicap. Ce sont des démarches extrêmement longues et fatigantes", déplore-t-il.

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Services surchargés. Selon lui, la suppression de ces demandes d'aide dans certains cas sera "un confort pour les personnes concernées et les services qu gèrent les dossiers de ces personnes". "Ils sont surchargés, car il y a toujours un renouvellement à faire." Les Maisons départementales des personnes handicapées mettent quatre à six mois en moyenne pour répondre aux demandes. Pour Sophie Cluzel, la secrétaire d'État chargée du dossier, il faut des "mesures importantes pour changer la donne pour les familles".

Sophie Cluzel, la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, sera l'invitée de Matthieu Belliard dans "Votre grand journal du soir" entre 17 heures et 20 heures.

Droits civiques rétablis pour 310.000 personnes ? Un choc de simplification pour réparer la confiance entre l'administration et les personnes en situation de handicap, qui pourraient se voir attribuer des droits à vie pour celles dont l'État n'est pas susceptible d'évoluer favorablement, comme les autistes ou les myopathes, par exemple. Le gouvernement souhaite également redonner le droit de vote aux 310.000 handicapés qui en sont privés par décision d'un juge, et leur accorder le droit de se marier, se pacser ou divorcer, sans recourir à l'autorisation judiciaire.

Europe 1
Par Jean-Gabriel Bourgeois, édité par Thibaud Le Meneec