INFO EUROPE 1 : "le tueur de la gare de Perpignan" présenté jeudi aux juges pour une mise en examen sur le meurtre d'Amiens

, modifié à
  • A
  • A
Après 48 heures de garde à vue, Jacques Rançon doit être présenté jeudi à deux juges d'instruction d'Amiens.
Après 48 heures de garde à vue, Jacques Rançon doit être présenté jeudi à deux juges d'instruction d'Amiens. © AFP
Partagez sur :
Après 48 heures de garde à vue, Jacques Rançon sera présenté jeudi à deux juges d'instruction d'Amiens chargés de l'enquête sur la mort d'Isabelle Mesnage en 1986 dans la Somme.

"Le tueur de la gare de Perpignan" a-t-il aussi sévi dans la Somme ? Après 48 heures de garde à vue devant les gendarmes de la section de recherche d'Amiens, Jacques Rançon doit être présenté jeudi à deux juges d'instruction d'Amiens chargés de l'enquête sur la mort d'Isabelle Mesnage pour une mise en examen. 

Des similitudes dans le mode opératoire du tueur

L'homme, condamné l'an dernier à perpétuité pour les viols et meurtres de deux jeunes femmes à la fin des années 1990, est soupçonné d'être impliqué dans le meurtre non élucidé d'Isabelle Mesnage. Le corps de cette jeune informaticienne de 20 ans avait été découvert le 3 juillet 1986 aux abords d'un chemin de randonnée à Cachy (Somme). Ses vêtements étaient en partie déchirés et des objets lui appartenant avaient été retrouvés disséminés non loin d'elle.

L'enquête avait piétiné jusqu'à un non-lieu prononcé en 1992. Mais après "l'intervention des avocats de la famille de la victime", le parquet a décidé de rouvrir l'enquête, confiée depuis octobre à deux juges d'instruction en raison de "charges nouvelles". Leurs investigations, qui ont établi la présence de Jacques Rançon près d'Amiens à l'époque et des similitudes dans le mode opératoire du tueur, ont permis de faire un rapprochement avec l'affaire Mesnage.

Europe 1
Par Chloé Triomphe