Grève SNCF du lundi 28 mai : les prévisions de trafic

, modifié à
  • A
  • A
Les cheminots entament lundi une nouvelle séquence de grève à la SNCF.
Les cheminots entament lundi une nouvelle séquence de grève à la SNCF. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :
Deux TGV sur trois et un TER sur deux circuleront lundi en France, au premier jour d’une nouvelle séquence de grève des cheminots, a annoncé la direction de la SNCF.

Les cheminots entament lundi une nouvelle séquence de deux jours de grève, pour protester contre la réforme ferroviaire. En conséquence, deux TGV sur trois et un TER sur deux circuleront lundi en France, a annoncé la direction de la SNCF dans un tweet dimanche. Par ailleurs, trois Transiliens sur cinq et deux Intercités sur cinq seront en circulation dans l'Hexagone lundi. Pour les lignes internationales, trois trains sur quatre sont prévus. 

Concernant les TGV, la situation est contrastée selon les régions : sur l'axe Atlantique et le Nord trois trains sur cinq, dans le Sud-Est deux trains sur trois, tandis qu'en direction Est le trafic sera "quasi normal". Trois TGV low-cost "Ouigo" sur quatre circuleront, d'après la SNCF qui anticipe un trafic "quasi normal" sur les Eurostar et Thalys.

Le trafic en région parisienne. En région parisienne, le trafic est annoncé "normal" sur la très fréquentée ligne A du RER. Un train sur deux circulera sur les lignes B (portion Nord), C ainsi que sur le RER E. Compte tenu du match de foot France Irlande dans la soirée au Stade de France, la SNCF invite "les supporters à anticiper au maximum leur déplacement". Sur la ligne D, un train sur deux est prévu sur le tronçon Nord, et sur la portion Sud, entre deux sur cinq (branche Corbeil) et un sur deux (branche Melun).

Le meilleur plan de transport depuis le début de la grève. D'après la direction de la SNCF, ces prévisions de circulation sont en amélioration et constituent le meilleur plan de transport depuis le début de la grève, le 3 avril. La grève se poursuivra mardi, jour où la réforme ferroviaire arrive en discussion au Sénat. Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, 58% des Français estiment que la grève des cheminots n'est pas justifiée.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP