"Gilets jaunes" : les manifestants s'organisent en mettant en place leur propre service d'ordre

, modifié à
  • A
  • A
Samedi, ils devraient être une centaine de personnes brassard blanc au bras pour assurer la sécurité des "gilets jaunes".
Samedi, ils devraient être une centaine de personnes brassard blanc au bras pour assurer la sécurité des "gilets jaunes". © AFP
Partagez sur :
Pour afficher le pacifisme du mouvement et sécuriser les participants, les "gilets jaunes" s'organisent pour encadrer la manifestation en mettant en place leur propre service d'ordre. Ce sera le cas samedi à Paris, à l'occasion de l'acte 10 de la mobilisation. 

Les "gilets jaunes" défilent pour la dixième fois dans la rue samedi, à Paris et en régions. L'exécutif prévoit un dispositif de sécurité d'ampleur comparable au week-end précédent. Mais comme la semaine dernière, les "gilets jaunes" s'organisent également pour encadrer la manifestation en mettant en place leur propre service d'ordre.

Afficher le pacifisme du mouvement. Ils devraient être une centaine de personnes, brassard blanc au bras, pour canaliser les manifestants durant le défilé parisien. Ce dispositif a été décidé après des heures de discussions lors d’assemblées générales de "gilets jaunes" pour obtenir un consensus. L'objectif est clair : afficher le pacifisme du mouvement et sécuriser les participants.

"On a pris nos responsabilités". "On a vu beaucoup de gens qui étaient blessés et beaucoup de gens qui étaient réticents à venir. Donc on a pris nos responsabilités et on s'est dit qu'il était important de le sécuriser par nous-même pour éviter qu'il y ait des gens qui viennent de l'extérieur qui nous manipulent ou qui engendrent d'autres violences", explique Faouzi Lellouche, l'un des membres du service d’ordre.

Des brassards de couleur. Le service d'ordre est organisé. Les brassards blancs assurent la sécurité, ceux qui portent un bout de tissu vert ou bleu au bras sont chargés de guider les manifestants tout au long du parcours. Enfin, les "gilets jaunes" avec des brassards roses se signalent comme étant les personnes les plus fragiles et donc à surveiller.

Une intervention en lien avec la police. Ce service d'ordre travaille désormais en lien avec la police pour que  tout se passe bien jusqu’à la fin du rassemblement. Une organisation qui a fait ses preuves le week-end dernier. Les "gilets jaunes" parisiens conseillent même à leurs collègues en régions de faire de même afin de redorer l'image du mouvement.

Des secouristes bénévoles également présents dans les manifestations

Outre ce service d'ordre, des secouristes bénévoles équipés de matériel médical d’urgence se mobilisent lors des manifestations des "gilets jaunes". Ces bénévoles se donnent pour rôle de suivre les cortèges pour apporter les premiers soins aux manifestants blessés. Ils servent ainsi d'intermédiaires quand les secouristes professionnels tardent à intervenir. La semaine dernière, pour "l'acte 9" de la mobilisation des "gilets jaunes", à Paris, environ une cinquantaine de sauveteurs bénévoles étaient présents, selon BFMTV.  

Europe 1
Par Victor Dhollande, édité par Clémence Olivier