Garde ton corps : l'application qui diminue les risques d’agressions physiques

, modifié à
  • A
  • A
1:43
Partagez sur :
Dans le cadre des Trophées de l’Avenir, Europe 1 récompense les entreprises, associations ou collectivités pour leur audace, leur innovation et leur côté visionnaire. Garde ton corps est en lice dans la catégorie "Solidarité".
LA FRANCE BOUGE

Le concept d’application mobile "Garde ton corps" sécurise les femmes et diminue les risques d’agressions lors de déplacements en centre-villes. Il rassemble une application mobile géo-localisée et un dispositif déployé dans le réseau urbain. Le but de cette application est de mettre le numérique au service des citoyens de la ville, engagés dans une certaine idée du bien commun.

"Garde ton corps", c’est trois services. D'abord, "Je rentre !", un service de géolocalisation des déplacements, transmis à des personnes de confiance, choisies par l’utilisatrice. Un système d’alarme se déclenchera sur son téléphone si l’utilisatrice semble rencontrer un problème ou si sa direction change de manière significative. Si l’alarme n’est pas coupée, un SMS sera envoyé à ses contacts. Ensuite, "Lâche-moi !", si l’utilisatrice se sent harcelée lors de ses déplacements ou lors d’une soirée, une carte de la ville montrant les lieux de refuge - bars, restaurants, hôtels, commerces, boites de nuit - est proposée sur l’application afin qu’elle puisse s’y mettre en sécurité. Enfin, "Aide moi !", en cas de perte de ses moyens, l’utilisatrice a la possibilité d’enclencher un signalement via l’application. Un SMS d’alerte est alors envoyé à ses contacts favoris, qui seront avertis immédiatement de sa position et de son niveau de batterie.

Pauline Vanderquand, co-créatrice de l'application mobile Garde Ton Corps et gérante de la start-up : "Notre application est active dans la ville d'Aix en Provence depuis le 8 mars dernier, elle a déjà sauvé plusieurs citoyennes. Nous sommes très fières de cet accomplissement. Actuellement en cours d'installation à Marseille et Nantes et nous mettons tout en œuvre pour réaliser un déploiement national."