Fête des mères : nos idées de menus pour la surprendre et se retrouver

, modifié à
  • A
  • A
repas en famille 5:40
Et si on se retrouvait pour la fête des mères autour d'un bon repas ? © Pexels
Partagez sur :
Ce dimanche, les mamans sont à l'honneur ! Et si pour une fois, au lieu d'offrir un énième bijou, on rivalisait d'ingéniosité pour lui proposer un repas fait par nos soins et avec amour ? Si vous êtes en panne d'inspiration, pas de panique, Laurent Mariotte et ses chroniqueurs partagent avec nous leurs idées de repas dans l'émission "La Table des bons vivants".

Imaginez, après un an de pandémie, se retrouver autour de la table pour partager un repas avec sa maman. Cela donne envie et vaut mieux que tous les bijoux du monde. Encore plus après une période de restrictions sociales hors du commun. Sur le papier, vous êtes d'accord. Seulement au moment de passer à l'étape pratique.... vous manquez d'inspiration. Laurent Mariotte et ses chroniqueurs nous glissent, ici et là, quelques idées pour trouver l'inspiration dans l'émission La Table des bons vivants

Un plat mijoté pour la simplicité

"C'est une idée de plat qui vient de mon père", raconte Yves Camdeborde. "Pour la fête des mères, il avait l'habitude de préparer un gigot d'agneau de 8 heures qu'il laissait mijoter. Un plat raffiné dont on n'a pas besoin de s'occuper. Et il fermait hermétiquement la cocotte avec une pâte. Il mélangeait de la farine avec de l'eau, un peu de blanc d'œuf et de gros sel. Et il enfournait." L'idéal pour ceux qui ne souhaitent pas se prendre la tête et se régaler. 

Un bon vin pour accompagner 

"Mon père servait toujours à ma mère, le jour de la fête des mères, son vin préféré", se rappelle Olivier Poels. Une attention originale qui a de quoi égayer un bon repas. "Pour elle, c'était un Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande, s'il vous plaît." Une idée dont on peut s'inspirer si on veut aussi lui faire découvrir un bon vin. 

Un repas gourmand avant tout 

Autre idée, qui vient d'une auditrice d'Europe 1 sur Facebook et qui fait parler les chroniqueurs : des lasagnes maisons et une mousse de stracciatella aux framboises. Une idée de plat gourmand qu'Yves Camdeborde propose d'alléger avec une recette de lasagne à base de légumes. "Je fais un mélange de tomates, de poivrons, d'oignons bien compotés et des courgettes. Puis je réalise mes couches avec la pâte et ma préparation, puis je finis par des tranches de mozzarella et de la menthe. J'enfourne 25 à 30 minutes le jour même. C'est un régal et c'est encore meilleur le lendemain. Quand c'est froid."

Un barbecue pour la convivialité 

Ce week-end enfin, le beau temps est de la partie. Pour l'occasion, on sort le barbecue pour cuisiner en toute convivialité. On opte pour une bonne côte de bœuf, mais attention de bien la cuire. "Il ne faut pas avoir peur de démarrer la cuisson de la viande bien à l'avance", explique Yves Camdeborde. "Il va falloir la caraméliser. Pour cela, on la dépose quand on a de belles braises rouges et on la marque en appuyant bien la viande contre la grille. Il faut compter 15 à 20 minutes de cuisson. Et surtout, il faut la sortir et la laisser reposer 40 minutes." L'astuce ? Au moment de la servir, déposez-la quelques minutes au-dessus du barbecue pour la réchauffer. 

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

Du poisson pour un air iodé

Si votre maman n'est pas très viande ou que vous avez simplement envie de vous évader grâce à la cuisine au bord de la mer, le poisson a tout bon. "En entrée, vous pouvez réaliser un carpaccio de truite aux pignons de pin avec du citron vert", conseille Yves Camdeborde. "Vous allez émincer très finement un beau pavé de truite. Vous le mettez avec un petit peu d'huile d'olive, des pignons de pin et un peu de citron vert. Et le tour est joué."

Autre recette, tout aussi simple : "On coupe et on mélange des carottes, des petits pois, des courgettes", énumère cette fois-ci Olivier Poels. "On ajoute un petit peu de pousses de soja, des belles crevettes. Et on fait sauter ça dans une poêle avec un peu d'huile de sésame. On rajoute des épices comme du curry ou du curcuma pour un petit twist asiatique, de la coriandre et c'est terminé." 

Europe 1
Par Coraline Brouez