Explosion à Lyon : un ADN isolé, une petite quantité de TATP retrouvée

, modifié à
  • A
  • A
Un homme suspecté d'avoir déposé un sac contenant un engin explosif devant une boulangerie à Lyon est recherché par la police.
Un homme suspecté d'avoir déposé un sac contenant un engin explosif devant une boulangerie à Lyon est recherché par la police. © PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :
L'explosion d'un colis piégé a fait 13 blessés légers à Lyon vendredi. Les enquêteurs refusent à l'heure actuelle de qualifier cette attaque d'"acte terroriste". Le suspect est quant à lui, toujours en fuite.

Après l'explosion d'un colis piégé à Lyon qui a fait 13 blessés légers vendredi soir, l'enquête progresse. Europe 1 a eu confirmation samedi d'une information de BFMTV selon laquelle du TATP a été retrouvé en petite quantité. Cet explosif artisanal très instable a été utilisé dans les attentats djihadistes commis à Paris le 13 novembre 2015 et à Bruxelles en mars 2016.

Un ADN non encore identifié a par ailleurs été isolé sur le colis piégé. Rien n'indique donc qu'il s'agisse de celui du suspect filmé en train de déposer ce sac devant une boulangerie dans une rue commerçante de Lyon. Ce trentenaire était toujours recherché samedi après-midi.