En France, 86% des femmes disent avoir déjà subi une agression sexuelle ou à caractère sexiste dans la rue

, modifié à
  • A
  • A
Les chiffres de la Fondation Jean-Jaurès indiquent que de très nombreuses Françaises ont déjà subi une agression sexiste ou sexuelle.
Les chiffres de la Fondation Jean-Jaurès indiquent que de très nombreuses Françaises ont déjà subi une agression sexiste ou sexuelle dans la rue. © Jung Yeon-je / AFP
Partagez sur :
Une enquête de l'Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès révèle par ailleurs qu'une femme sur quatre (24 %) déclare avoir subi au moins une atteinte ou violence de ce type au cours de la dernière année, en France.

Ce sont des chiffres "inquiétants", tirés des témoignages de 6.000 femmes, interrogées dans six pays différents (France, Espagne, Allemagne, Italie, Royaume-Uni et États-Unis). Selon une enquête de l'Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès, publiée lundi par Le Monde, 86% des femmes affirment avoir déjà été victimes au moins une fois d'une forme d'atteinte ou d'agression sexiste ou sexuelle dans la rue, en France. Pas moins de 71% d'entre elles ont déjà été regardées avec insistance au cours de leur vie.

Les jeunes femmes les plus touchées. Un an après le déferlement de la vague #MeToo, qui a permis de médiatiser de nombreux témoignages de femmes agressées, l'enquête révèle l'ampleur de ces agressions. En France, une femme sur quatre (24 %) déclare aussi avoir subi au moins une atteinte ou violence de ce type durant l'année écoulée. 

Selon les chiffres publiés, la France est le pays étudié où les femmes affirment le plus avoir été suivies dans leur vie : elles sont 43% dans ce cas. L'enquête démontre par ailleurs que ce sont les femmes de moins de 35 ans qui sont les plus touchées par ces agressions. Ce document paraît quelques jours avant la manifestation contre les violences faites aux femmes appelée par plus de 200 personnalités, prévue samedi.