Disparition de Maëlys : un suspect mis en examen et écroué pour enlèvement

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'un des suspects dans l'enquête sur la disparition de Maëlys a été mis en examen dimanche soir pour enlèvement et placé en détention provisoire.

Dans l'affaire sur la disparition de la petite Maëlys, un homme, qui avait déjà été gardé à vue, a été mis en examen dimanche soir pour "arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur" de moins de 15 ans, a annoncé le procureur de la République de Grenoble, dans un communiqué relayé par Le Dauphiné Libéré. Le suspect a été ensuite placé en détention provisoire. 

L'ADN de Maëlys dans sa voiture. Le suspect, âgé de 34 ans, avait déjà été interpellé jeudi matin à son domicile puis remis en liberté vendredi soir après avoir été gardé à vue, faute d'éléments à charge contre lui à ce stade de l'enquête. Selon des informations d'Europe 1, des traces ADN de Maëlys ont été depuis retrouvées dans la voiture du suspect, ce qui a conduit les enquêteurs à interpeller de nouveau cet homme dans la matinée de dimanche. Le suspect avait expliqué aux enquêteurs avoir nettoyé sa voiture le lendemain du mariage car il souhaitait la vendre. 

Il nie les faits. Présent à la fête de mariage au cours de laquelle Maëlys a disparu, l'homme a contesté avoir commis les faits face aux juges d'instruction, selon le procureur. "Confronté aux témoignages, constatations et résultats scientifiques, il a persisté dans ses dénégations et apporté ses explications. Celles-ci n’ont pas convaincu les juges d’instruction qui ont décidé de le mettre en examen", poursuit le parquet. 

Disparition de Maëlys : un suspect mis en examen pour enlèvement

La petite fille introuvable. Maëlys, âgée de 9 ans, a disparu il y a une semaine, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, alors que se tenait une fête de mariage dans la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Les recherches sur le terrain pour retrouver la petite fille sont depuis restées vaines.