Dette de 2,8 millions de dollars entre un cheikh saoudien et un joueur de poker américain : le tribunal de Grasse a tranché

  • A
  • A
© Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Le tribunal de Grasse a rendu lundi un verdict sur le bras de fer qui opposait un cheikh saoudien à un joueur de poker américain, qui affirme que le premier lui doit 2,8 millions de dollars. Le tribunal a rejeté la requête du joueur car "la loi n'accorde aucune action pour une dette de jeu".

Le tribunal de Grasse a refusé d’ordonner le paiement d’une dette de jeu contractée en mai 2014 lors d’une partie privée de poker sur la Côte d’Azur, a appris Europe 1 auprès des avocats du dossier. Un joueur de poker professionnel américain, Rick Salomon, réclamait le paiement de 2,8 millions de dollars gagnés face à un cheikh saoudien, lequel conteste avoir perdu une telle somme et a toujours refusé de payer.

" La loi n'accorde aucune action pour une dette de jeu "

Mais comme le stipule l’article 1965 du Code civil, "la loi n'accorde aucune action pour une dette du jeu". Le tribunal de Grasse a donc rejeté la requête du joueur américain, "en toute logique", commente auprès d’Europe 1 Me Iweins, avocat du cheikh saoudien. Rick Salomon, ex-mari de Pamela Anderson, et ses avocats pourraient toutefois faire appel.

Europe 1
Par Guillaume Biet