Démission refusée du cardinal Barbarin : qu'en pensent les fidèles lyonnais ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le Vatican a refusé mardi d'accepter la démission du cardinal Barbarin, condamné à six mois de prison avant un procès en appel, au nom de la présomption d'innocence. À Lyon, cette décision est dans l'ensemble soutenue par les paroissiens.
REPORTAGE

Il n'y aura donc pas de démission du cardinal Barbarin. Celle-ci lui a été refusée mardi par le pape François, au nom de la présomption d'innocence, avant un nouveau procès en appel de l'archevêque de Lyon, condamné le 7 mars à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d'abus sexuels. Devant l'église Saint-Polycarpe de Lyon, après l'annonce de cette décision par ailleurs condamnée par les victimes, les paroissiens étaient plutôt d'accord avec ce choix du souverain pontife, comme l'a constaté Europe 1.

Barbarin "pas le seul responsable". "Je trouve que le pape a bien fait, je comprends", estime Guy, pour qui accepter la démission du cardinal aurait été trop sévère au regard des faits reprochés. "C'est une bonne chose parce qu'il n'est pas le seul responsable", abonde Paulette. En revanche, pour Jean-Claude, le clergé manque clairement une occasion de lutter contre la pédophilie : "Il est temps que l'Eglise catholique prenne vraiment ses responsabilités en face de ce problème-là, qui n'est pas possible."

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Hâte de le revoir". Dès mercredi, le cardinal va toutefois se mettre en retrait pour quelques temps, une "suggestion" du pape, indique-t-il dans un communiqué. "Il m'a dit : 'je comprends que tu aies envie de t'écarter ou de t'éloigner un peu, mais ce n'est pas à moi de prendre cette décision'", a rapporté mardi l'archevêque au micro de la chaîne KTO.

" Il faut qu'il réfléchisse et revienne en pleine forme, avec d'autres idées "

C'est donc le vicaire général, le père Yves Baumgarten, qui gérera le diocèse lyonnais au quotidien, a annoncé le cardinal. "Ça ne peut que lui être bénéfique, même pour lui, à titre personnel", salue Vianney. "J'espère qu'il continuera à porter notre diocèse encore longtemps, on a hâte de le revoir dans ses fonctions."

Plus de messes. Même son de cloche pour Marielle, désireuse de voir ce possible retour comme un renouvellement de l'archevêché : "Il faut qu'il réfléchisse et revienne en pleine forme, avec d'autres idées. Ce serait bien." D'ici là, le cardinal Barbarin n'apparaîtra plus en public. Par exemple, il ne célébrera plus d'offices, à commencer par la traditionnelle messe de Pâques, prévue dans un peu plus d'un mois.