Début des vacances scolaires en zone B : A Val Thorens, des conditions de ski idéales pour des vacanciers heureux

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les premiers vacanciers de la zone B ont investi les stations de ski dès samedi. Avec la neige tombée en quantité ces derniers jours, ils peuvent profiter de conditions de ski presque idéales.

Ce n'est pas la semaine la plus chargée de la saison, mais avec un taux de remplissage de 65%, il y a déjà du monde sur les pistes de Val Thorens. Les premiers vacanciers de la zone académique B sont arrivés samedi et malgré l'épidémie de rougeole qui a touché 18 personnes, dont de nombreux saisonniers, les vacanciers profitent de la neige, qui est tombée en abondance ces derniers jours.

Des conditions rêvées. Le cœur de la station affiche deux mètres d'épaisseur de neige. Au sommet du domaine skiable, c'est encore plus. "On dépasse les 2,60 mètres et on va reprendre encore un peu de neige donc ça va être magnifique. Il n'y en a ni trop, ni trop peu. Il y a juste ce qu'il faut, il y a beaucoup de neige. On va avoir une semaine avec du soleil et quelques chutes de neige complémentaires, donc ça va être parfait", assure Vincent Lalanne, le directeur de l'office du tourisme, sur Europe 1.

"La neige est top." Ce sont donc des conditions de ski presque idéales qui s'offrent aux vacanciers. "La neige est top, le temps va se découvrir je pense donc c'est nickel. Les saisonniers nous ont dit que la neige était nickel donc on leur fait confiance", se réjouit Cédric, venu d'Asnières avec des amis.

"Sur les skis, en pleine forme." Sandrine et sa famille, venus de Picardie, n'ont pas pu attendre avant d'aller dévaler les pistes. Deux heures après leur arrivée, et avant même de s'installer dans leur location, ils ont déjà réalisé quelques descentes : "Sur les skis, en pleine forme, on a déjà chauffé un petit peu. Des petites vertes, des petites bleues, pas plus, pas de rouge, pas de noire. On y va gentiment. Il y a un peu de fatigue mais après on va aller s'installer, on attend notre logement." De nouveaux flocons sont attendus dimanche, pour leur première journée complète de ski.