Coronavirus : Emmanuel Macron prévoit "9.000 réanimations à la mi-novembre"

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron a pris la parole mercredi soir pour annoncer de nouvelles restrictions sanitaires
Emmanuel Macron a pris la parole mercredi soir pour annoncer de nouvelles restrictions sanitaires © Capture d'écran.
Partagez sur :
Emmanuel Macron a pris la parole mercredi soir pour annoncer de nouvelles restrictions sanitaires. Il a évoqué 9.000 patients en réanimation à la mi-novembre et ce "quoique l'on fasse". 

"Nous savons que, quoi que nous fassions, près de 9.000 patients seront en réanimation à la mi-novembre, soit la quasi-totalité des capacités françaises", a prévenu mercredi Emmanuel Macron, lors d'une allocution télévisée au cours de laquelle il a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre l'épidémie.

La France "submergée" par la deuxième vague de l'épidémie

Le président de la République a fait état d'"une deuxième vague qui, nous le savons désormais, sera sans doute plus dure et plus meurtrière que la première": "Si nous ne donnons pas aujourd'hui un coup de frein brutal aux contaminations, nos hôpitaux seront très vite saturés, sans que nous ayions cette fois la possibilité de transférer beaucoup de patients d'une région à une autre, parce que le virus est partout", a-t-il encore prévenu. 

 

La France est, comme ses voisins, "submergée par l'accélération soudaine de l'épidémie", car le Covid-19 "semble gagner en force à mesure que l'hiver approche et que les températures" baissent, a déclaré le chef de l'Etat. 

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP