Comment va se dérouler la cérémonie aux Invalides en hommage aux 13 militaires morts au Mali

, modifié à
  • A
  • A
Les cercueils des 13 soldats français tués au Mali, le 25 novembre, ont été rapatriés avec un gros avion porteur de l'armée 1:26
Les cercueils des 13 soldats français tués au Mali, le 25 novembre, ont été rapatriés avec un gros avion porteur de l'armée © Etat major des armées
Partagez sur :
Emmanuel Macron prononcera à 15 heures aux Invalides l'éloge funèbre des 13 soldats morts au Mali, mettant l'accent sur leur héroïsme. Les Français pourront se recueillir au passage des cercueils sur le pont Alexandre III, et dans la cour d'honneur jusqu'à 14h30. 

Hommage national lundi aux Invalides. A 15 heures, une cérémonie aura lieu en mémoire des 13 soldats morts au Mali, lors de la collision de deux hélicoptères. Emmanuel Macron doit prononcer l'éloge funèbre, mettant l'accent sur l’héroïsme des militaires mobilisés pour protéger les Français. "Il faut rappeler aux Français le sens des missions de nos soldats", entend-il souligner. 

Un conseiller explique : "Il parlera de l’héroïsme et du sacrifice de ces hommes, et de ce que veut dire 'morts pour la France'." L'Elysée insiste : "L’heure est au recueillement… au deuil." La mort des 13 militaires a provoqué un choc en France, où l'armée n'avait pas enregistré de telle perte depuis les 58 morts dans l'attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983. Elle a également relancé les questions autour de l'engagement français au Sahel, où la situation sécuritaire ne cesse de s'aggraver, même si seule La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon réclame ouvertement le retour des troupes. "Le temps n’est pas aux questions sur la géopolitique du Sahel", tranche un proche du Président. 

"Toute la nation doit être impliquée"

Emmanuel Macron a demandé à ce que la cérémonie soit plus accessible que d’habitude. Dès 11h30, les Français pourront se recueillir au passage des cercueils sur le pont Alexandre III, et l'accès aux Invalides sera possible de 13h30 à 14h30. Puis un écran géant retransmettra l'hommage sur l'esplanade des Invalides. Des écoliers de Pau, Varces et Gap seront présents aux Invalides, aux côtés de maires et porte-drapeaux des villes des régiments endeuillés. "C’est toute la nation et toutes les générations qui doivent être impliquées dans cet hommage", explique l’entourage du président. Plus de 2.000 personnes sont attendues dans la cour d’honneur. 

A l’issue de la cérémonie, après avoir remis une légion d’honneur à titre posthume aux 13 militaires tués, Emmanuel Macron rencontrera leurs familles dans la plus stricte intimité. 

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par Laetitia Drevet