Comment reconnaître un moustique tigre ?

  • A
  • A
Le moustique tigre se distingue par ses rayures noires et blanches.
Le moustique tigre se distingue par ses rayures noires et blanches. © EID MEDITERRANEE / AFP
Partagez sur :
Les autorités sanitaires ont appelé à la vigilance dans 42 départements. Quelques signes permettent de le distinguer d'un moustique commun.

Le moustique tigre est de retour ! La semaine dernière, les autorités sanitaires ont appelé à la vigilance envers cet insecte présent depuis la semaine dernière dans 42 départements de métropole. Car la bestiole a la particularité d'être vecteur de plusieurs maladies comme le chikungunya, la dengue et le zika. Mais comment distinguer ce moustique particulier d'un moustique "traditionnel" ? Europe 1 vous donne quelques clés.

  • Il est rayé sur le corps et sur les pattes

Comme l'animal sauvage dont il porte le nom, le moustique tigre se distingue par ses rayures. Attention toutefois, les siennes sont noires et blanches et non noires et jaunes. Selon le portail d'informations moustique-tigre.info, son corps est rayé, ses pattes sont rayées mais ses ailes sont totalement noires quand celles du moustique commun sont transparentes.

Autre signe distinctif, selon le portail d'informations signalement-moustique.fr, le moustique laisse de la poudre lorsqu'on l'écrase, comme les ailes des papillons.

  • Il est plus petit qu'un moustique commun

En général l'insecte ne se caractérise pas par sa grande taille. Au contraire, il est traditionnellement plus petit qu'un moustique commun. En moyenne, selon moustique-tigre.info, il mesure entre 0,5 et 2mm. C'est moins qu'une pièce de 5 centimes d'euros. Le moustique commun fait lui entre 5 à 7mm de long.

  • Il pique le jour

Alors que les moustiques communs piquent généralement à l'aube et au crépuscule, le moustique tigre est lui un insecte diurne. Il aime donc piquer le jour.

  • Il vole de manière hasardeuse

Le moustique tigre ne vole pas exactement de la même façon que son cousin. Son vol est plus lent, plus aléatoire aussi. Selon moustique-tigre.info il est ainsi plus facile à écraser qu'un moustique commun.

Par ailleurs, Aedes albopictus (son nom latin) se développe préférentiellement dans des environnements péri-urbains, ainsi que dans des zones urbaines très denses. Il aime notamment se poser sur des réserves d'eau. La Direction générale de la santé  préconise ainsi d'enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable, de changer l'eau des vases plusieurs fois par semaine ou de mettre à l'abri de la pluie tout objet pouvant se remplir d'eau.

 

Europe 1
Par C.O.