Comment se protéger du moustique tigre ? Voici quelques conseils

, modifié à
  • A
  • A
Porter des vêtements longs, amples et clairs aide à lutter contre le moustique tigre.
Porter des vêtements longs, amples et clairs aide à lutter contre le moustique tigre. © AFP
Partagez sur :
Alors que 42 départements sont en alerte rouge au moustique tigre, qui peut transmettre la dengue ou le chikungunya, le président de l'organisme "Vigilance moustique" explique comment limiter les risques de piqûres. 

C'est un moustique qui peut transmettre la dengue ou le chikungunya. Pas moins de 42 départements sont concernés par une alerte rouge au moustique tigre sur une grande moitié sud de la France. C’est la conséquence de plusieurs semaines de pluie et d'une grosse semaine de chaleur ces derniers jours. Stéphane Robert, président de l'organisme "Vigilance moustique", donne quelques conseils pour s'en protéger au micro d’Europe 1 weekend, dimanche matin.

Petit, noir à rayures blanches. La première chose à savoir, c'est reconnaître un moustique tigre : "il est tout petit, seulement quelques millimètres de longueur", explique Stéphane Robert. Autre particularité, "le moustique tigre est noir avec des rayures blanches". "Son vol est assez lent", précise le spécialiste. "La grosse affaire avec cette espèce de moustique est d'en éviter la prolifération autour de chez soi".

Attention à l'eau stagnante. Car le moustique tigre a des facilités pour se reproduire. "Une femelle peut pondre ses œufs dans quelques millimètres d'eau stagnante seulement", avertit le président de "Vigilance moustique". "Il peut donc se reproduire dans n'importe quelle cavité, dans une soucoupe sous un pot de fleurs, un objet oublié dans le jardin". "Mais surtout, le moustique tigre est un passager clandestin : il emprunte les moyens de transport comme les camions, et les porte-conteneurs", ajoute-t-il.

Des vêtements longs, amples et clairs. Pour se prémunir des piqûres, il faut "appliquer des lotions corporelles et porter des vêtements longs, amples et clairs". En revanche, pour les bébés de moins de six mois, "l'idéal est la moustiquaire", indique Stéphane Robert. "Parce qu'on ne peut pas mettre des lotions anti-moustique sur la peau des nouveaux nés, les produits sont un peu dangereux". 

 

La DGS préconise d'enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable, de changer l'eau des vases plusieurs fois par semaine ou de mettre à l'abri de la pluie tout objet pouvant se remplir d'eau.
Un portail en ligne (www.signalement-moustique.fr) permet de signaler les moustiques tigres.

Europe 1
Par Louise Buyens, édité par Ugo Pascolo