Chris Brown "conteste énergiquement" toute relation avec la femme qui l'accuse de viol, affirme son avocat

  • A
  • A
Le chanteur va porter plainte pour dénonciation calomnieuse.
Le chanteur va porter plainte pour dénonciation calomnieuse. © Jason Kempin / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
L'avocat de Chris Brown, accusé par une jeune femme de viol dans sa chambre d'hôtel à Paris mi-janvier, a fait savoir qu'il allait déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse". 
INTERVIEW

Le chanteur américain Chris Brown, accusé de viol par une jeune femme à Paris la semaine dernière, "conteste énergiquement" les faits qui lui sont reprochés, a déclaré son avocat à Europe 1. "Il explique avec précisions ne pas avoir eu de relation de quelque nature que ce soit, sexuelle ou non, avec cette demoiselle", affirme Me Raphaël Chiche.

Elle était bien dans sa chambre d'hôtel. Me Chiche concède que cette femme de 24 ans "faisait partie des personnes qui ont été dans sa chambre parmi une vingtaine ou une trentaine d’autres, avant d’aller en boîte de nuit, pendant la boîte de nuit et au retour de la boîte de nuit quand ils ont regagné" la chambre d’hôtel du chanteur américain, au Mandarin Oriental, à Paris. Mais, martèle son conseil, Chris Brown "n’a pas entretenu de discussion et encore moins de relation sexuelle avec cette demoiselle".

La "célébrité" de Chris Brown aurait motivé la plainte ? La victime présumée a porté plainte pour "viol aggravé" à l’encontre du chanteur de 29 ans, d’un de ses amis et de son garde du corps, qui auraient tous trois abusé d’elle dans cette chambre d’hôtel dans la nuit du 15 au 16 janvier, selon sa plainte. Placé en garde à vue pendant deux jours, Chris Brown en est ressorti libre mardi, sans faire l’objet de poursuites ni de contrôle judiciaires, tout comme les deux autres hommes. Le parquet de Paris a néanmoins souligné que les investigations se poursuivaient.

"Le procureur a décidé de ne poursuivre aucun des trois, ce qui me permet de penser que les accusations portées n’ont pas été estimées à ce stade suffisantes pour engager des poursuites", souligne Raphaël Chiche qui, sans vouloir "se perdre dans des hypothèses", estime que "chacun aura compris que peut-être la célébrité (de Chris Brown) a pu militer dans l’esprit de cette jeune femme pour la motiver à porter plainte contre lui".

Plainte pour dénonciation calomnieuse. L’avocat de Chris Brown fait encore savoir que le chanteur "veut se défendre" et qu’il va porter plainte pour dénonciation calomnieuse, en raison de "ces accusations infondées". Se tenant à la disposition de la justice française, le chanteur va poursuivre ses activités professionnelles à Paris, à savoir notamment le tournage de clips, avant de rentrer aux Etats-Unis si sa présence dans l’Hexagone n’est pas réclamée par les enquêteurs.

Du cannabis à usage "médical". Concernant la découverte de stupéfiants dans sa chambre d’hôtel, Chris Brown a "admis la détention d'herbe de cannabis" devant les policiers, expliquant que, "preuves à l’appui, il les détenait sous couvert d’une autorisation délivrée par son médecin aux Etats-Unis, car il le consomme à des fins médicales et thérapeutiques", a souligné son avocat. En revanche, il conteste toute détention de cocaïne, qu’il attribue à ses convives qui ont passé la soirée avec lui dans sa chambre d'hôtel.