"C’est notre chiffre d’affaires de l’année" : les vols d'huîtres inquiètent les ostréiculteurs

  • A
  • A
huitres ostreiculteurs 1:06
(Image d'illustration.) © JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Alors qu’approche la période phare des repas frugaux et festifs de fin d’année, les ostréiculteurs sont confrontés à des vols massifs dans les bassins. Europe 1 s'est rendue dans les Côtes-d’Armor, où se trouve l’un des plus grands sites de production d’huîtres de Bretagne.
REPORTAGE

Les semaines qui précèdent Noël sont traditionnellement une période stressante pour Henry, ostréiculteur à Paimpol, dans les Côtes-d’Armor. Et pour cause : à l’approche des fêtes de fin d’année, les producteurs d’huîtres français sont souvent victimes de vols. Les délinquants prélèvent parfois jusqu’à plusieurs tonnes d’huîtres. "C’est notre chiffre d’affaires de l’année", s’inquiète l’éleveur. "On joue tout là-dessus. Vivement le 2 janvier !"

"Certains éleveurs mettent en place un système de vidéosurveillance"

Pour éviter de se faire dérober leur marchandise, certains ostréiculteurs stockent leurs huîtres dans des dépôts surveillés de très près. "On essaie de se protéger au maximum", affirme Henry qui, en quarante ans de métier, ne s’est jamais fait voler. "La gendarmerie et la brigade nautique renforcent les patrouilles. On essaie de faire attention nous-mêmes : certains éleveurs mettent en place un système de vidéosurveillance par exemple."

D’autres vont même jusqu’à placer des mouchards dans les poches d’huîtres, de manière à être alertés si celles-ci sont déplacées. "Des pêcheurs ont collé des mouchards sur des casiers où ils rangent les huîtres, grâce à cela ils ont pu retrouver les voleurs", raconte Henry. "Ils ont suivi la trace du casier qui se déplaçait dans les baies, les gendarmes sont intervenus et ont mis la main sur les voleurs." 

>> Retrouvez la matinale du jour de Bernard Poirette en replay et en podcast ici