Canicule et pollution : la circulation différenciée mise en place mardi en région parisienne

, modifié à
  • A
  • A
Seuls les véhicules munis d'une vignette Crit'Air de classe 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler mardi.
Seuls les véhicules munis d'une vignette Crit'Air de classe 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler mardi. © AFP
Partagez sur :
En raison d'un épisode de pollution à l'ozone attendu en Île-de-France, la circulation différenciée sera mise en place mardi dans l'agglomération parisienne.

La circulation différenciée sera mise en place mardi dans l'agglomération parisienne en raison d'un épisode de pollution à l'ozone attendu en Île-de-France en lien avec la canicule, a annoncé lundi la Préfecture de police de Paris.

"Seuls les véhicules munis d'une vignette Crit'Air de classe 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler" de 5h30 à minuit à l'intérieur d'un périmètre délimité par l'A86, soit Paris et la petite couronne, selon un communiqué de la Préfecture de police.

Circulation différenciée aussi à Lyon

La circulation différenciée sera également mise en place dès mardi matin à Lyon, Caluire-et-Cuire et Villeurbanne en raison d'un épisode de pollution à l'ozone lié à la canicule, a annoncé lundi la préfecture du Rhône. Seuls seront autorisés à circuler à partir de 5h sur ces trois communes les véhicules affichant un certificat qualité de l'air (vignette Crit'Air) de classe "zéro émission moteur", 1, 2, ou 3, précise la préfecture. L'autoroute A7, le tunnel sous Fourvière, le boulevard périphérique Nord et les voies métropolitaines M7 (ex-A7) et M6 (ex-A6) ne sont pas concernées par ces restrictions.

Un abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h est également instauré sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont quant à eux limités à 70 km/h. Le réseau de transports en commun TCL propose à nouveau son offre Tick'Air, qui permet de voyager en illimité pour trois euros par jour.

Borne appelle les opérateurs de transport à la "mobilisation"

La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a appelé lundi les opérateurs de transport "à la plus grande vigilance et mobilisation" face au nouvel épisode de canicule qui débute en France. La SNCF a activé lundi son plan pour faire face aux périodes de fortes chaleurs, qui prévoit notamment une "surveillance renforcée" des "matériels et infrastructures". Ce plan prévoit également de renforcer l'approvisionnement des gares en eau.

En ce qui concerne le réseau routier, les sociétés concessionnaires d'autoroutes ont également été appelées "à distribuer des bouteilles d'eau en cas de congestion aux péages pendant les heures les plus chaudes" et "à renforcer la quantité d'eau disponible sur les aires de service".