Café Joyeux : restaurants solidaires qui forment et emploient des personnes avec handicap mental

, modifié à
  • A
  • A
1:41
Partagez sur :
Dans le cadre des Trophées de l’Avenir, Europe 1 récompense les entreprises, associations ou collectivités pour leur audace, leur innovation et leur côté visionnaire. Café Joyeux est en lice dans la catégorie "Solidarité".
LA FRANCE BOUGE

En décembre 2017 naît le premier restaurant solidaire Café Joyeux, qui entend former et employer des personnes majoritairement atteintes de trisomie 21 ou de troubles cognitifs comme l’autisme. Cette joyeuse maison entend construire un modèle rentable, faire de la différence une force et se veut être une entreprise ordinaire.

A l’issue d’une formation, les équipiers joyeux intègrent les Cafés Joyeux en CDI. En fonction de leurs capacités, et toujours encadrés par des managers bienveillants, ils occupent différents métiers de la restauration : accueil, caisse, cuisine, service en salle. Une 4ème ouverture est prévue début 2020 à Bordeaux, s’en suivra de Lille, Lyon, Tours et Versailles. Pour continuer cette mission, ils ont imaginé et produit leur propre marque de café. Une activité de sélection, torréfaction et distribution d’un café solidaire, en grains, capsules et moulu, sous la marque “Joyeux, servi le cœur”, est disponible en vente directe sur leur site et dans les cafés-restaurants. Le café joyeux est un “café de spécialité” assemblé par une Meilleure Ouvrière de France, torréfié à Strasbourg et conditionné par 30 personnes avec handicap à Paris.

Yann Bucaille-Lanrezac, fondateur de Café Joyeux : "En achetant notre café, vous entrez dans un cercle vertueux. Un geste simple, qui de chez vous ou au sein de votre entreprise permet de contribuer à cette mission : proposer toujours plus de travail à des personnes fragilisées et prouver que le handicap a sa place en milieu ordinaire."