"Ça va être un moment très dur" : les disparus de La Minerve vont recevoir l'hommage de leurs proches

, modifié à
  • A
  • A
Une première cérémonie de recueillement a eu lieu à Toulon, samedi.
Une première cérémonie de recueillement a eu lieu à Toulon, samedi. © Frédéric Michel
Partagez sur :
À Toulon, après s'être recueillies samedi, les familles des marins de La Minerve, un sous-marin disparu en 1968 partiellement retrouvé en juillet, vont leur rendre un hommage en mer au-dessus de l'épave, dimanche.
REPORTAGE

Dimanche après-midi, plus de 260 membres de familles de marins de La Minerve vont se rendre à l'endroit où ce sous-marin a disparu un jour de janvier 1968, au large des côtes toulonnaises.

Lors de cet hommage sur le porte-hélicoptère Le Tonnerre, qui intervient près de deux mois après la localisation du sous-marin par un navire américain, la ministre des Armées Florence Parly sera présente et une gerbe au nom du président de la République sera jetée à la mer.

"À nous de faire notre chemin"

"J'ai du mal à imaginer que je vais être face à la Minerve, face à mon mari", raconte Thérèse Scheirmann-Descamps, dont le mari est l'un des 52 marins disparus lors de la catastrophe. "Ça va être un moment très dur", pressent la veuve de Jules, 29 ans au moment du naufrage. Elle était présente à Toulon, samedi, lors d'une première cérémonie de recueillement.

IMG_8417OK

"C'est épouvantable, mais je suis apaisée malgré tout. Je suis apaisée de savoir qu'ils ont été localisés et qu'on peut se recueillir", poursuit-elle au micro d'Europe 1. "Ils ont maintenant leur sépulture comme tout un chacun. À nous de faire notre chemin et de pouvoir continuer. On ne les a jamais oubliés. Maintenant, je vais continuer à vivre, apaisée."

Europe 1
Par Frédéric Michel, à Toulon, édité par Thibaud Le Meneec