Bac : la ligne téléphonique pour les parents croule sous les appels

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La FCPE a mis en place une ligne téléphonique pour répondre aux questions des parents après la pagaille sur les notes du Bac. 

Décidément, il fallait avoir les nerfs solides cette année pour être bachelier. Les oraux de rattrapage touchent à leur fin et les premiers résultats définitifs commencent à tomber. Pour certains élèves, ils sont tombés à quelques heures des épreuves de rattrapage. Certains n'ont donc finalement pas eu à les passer, apprenant au dernier moment qu'ils ont eu le bac. D'autres ignorent toujours leurs notes obtenues lors des épreuves écrites. Mardi matin sur Europe 1, Jean-Michel Blanquer a prévenu : il y aura une procédure diligentée pour chacun des correcteurs grévistes. "On ne fait pas tout et n'importe quoi lorsqu'on a en charge un service public" a déclaré le ministre de l'Education sur notre antenne.

Et il n'y a pas que les élèves qui en ont ras-le-bol de ce micmac autour des notes. Les parents aussi commencent à trouver que la plaisanterie a assez duré. Pour leur venir en aide, la FCPE, premier syndicat de parents d'élèves, a ouvert une hotline, une ligne téléphonique (accessible au 01 43 57 16 16) où chaque cas sera étudié.

"On n'est pas assez, c'est difficile de leur répondre"

Une dizaine de bénévoles ont été mobilisés pour répondre aux appels des parents. L'UNL, le syndicat lycéen, a lui aussi mobilisé ses membres pour prêter main forte . Car la plateforme est débordée. Depuis mardi matin, des appels proviennent de toute la France, et il y a autant de questions différentes que d'appels. Églantine, bénévole à l'UNL, a reçu 20 témoignages en quelques heures. "On a écrit une fiche type pour répondre aux élèves. On n'est pas assez, c'est difficile de leur répondre. On est assez inquiet et triste pour certains. Il y en a qui nous disent qu'ils n'ont pas les moyens de redoubler", explique la bénévole sur Europe 1. 

La ligne sera encore maintenue quelques jours. Il faut dire que les questions ne manquent pas. Certains appellent parce que leur enfant doit redoubler compte tenu de ses notes provisoires, et demandent quoi faire en l'absence de résultats définitifs. D'autres s'interrogent sur quand, et comment, ils pourront obtenir leurs copies du bac. D'autres se plaignent de ne pas avoir pu consulter leur copie avant ou après le rattrapage.

"Nous travaillons avec le syndicat des avocats"

"On essaye de prendre les numéros de téléphone pour faire un recours administratif collectif", assure Églantine. Contacté par l'AFP, le président de la fédération des parents d'élèves FCPE, Rodrigo Arenas, a expliqué "accompagner les nombreux parents d'élèves qui s'interrogent sur le bien-fondé d'un recours".

"Nous travaillons avec le syndicat des avocats de France (SAF) pour mettre en place un numéro d'appel à destination des familles", assure-t-il, regrettant au passage les propos d'Emmanuel Macron dimanche sur la "prise en otage des enseignants" qui n'ont fait selon lui que "mettre de l'huile sur le feu".