Après le passage d'Eleanor, Saint-Malo demande le classement en catastrophe naturelle

, modifié à
  • A
  • A
Saint-Malo, vague crédit : DAMIEN MEYER / AFP - 1280
La ville de Saint-Malo a subi un certain nombre de dégâts en raison du passage de deux tempêtes en janvier. (Photo d'illustration de Saint-Malo) © DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

En raison des dégât subis par la ville après le passage des tempêtes Carmen puis Eleanor, le maire de Saint-Malo demande le placement de la ville en état de catastrophe naturelle.

Le maire (DVD) de Saint-Malo, Claude Renoult, a demandé jeudi au préfet d'Ille-et-Vilaine, Christophe Mirmand, de prendre un arrêté de catastrophe naturelle après le passage de la tempête Eleanor dans la ville bretonne.

Une ville particulièrement touchée. Dans un communiqué, la mairie "invite les personnes ayant subi des dommages aux biens à les déclarer auprès de leur assurance dans un délai de cinq jours maximum et auprès de la mairie dans les meilleurs délais". "La ville a été assez touchée et une partie de la digue de la plage du Pont, notamment, s'est effondrée", précise-t-on à la mairie de la cité corsaire.

Les passages successifs de deux fortes tempêtes, Carmen le 1er janvier et Eleanor le 3, ont causé de nombreux dégâts dans la ville avec des vents de plus de 100 km/h, conjugués à des coefficients de marées supérieurs à 106.