Alexandre Benalla voyagerait toujours avec un passeport diplomatique

, modifié à
  • A
  • A
Selon "Mediapart", Alexandre Benalla aurait voyagé ces dernières semaines dans différents pays africains et en Israël en utilisant un passeport diplomatique.
Selon "Mediapart", Alexandre Benalla aurait voyagé ces dernières semaines dans différents pays africains et en Israël en utilisant un passeport diplomatique. © AFP
Partagez sur :
Selon "Mediapart", l'ancien conseiller de l'Élysée aurait utilisé un passeport diplomatique ces dernières semaines pour voyager dans des pays africains et en Israël. 

Alexandre Benalla aurait voyagé ces dernières semaines dans plusieurs pays africains et en Israël en utilisant un passeport diplomatique, selon MediapartLe Monde avait révélé lundi que l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron s'était rendu au Tchad début décembre, quelques jours avant le président, l'Élysée se défendant qu'Alexandre Benalla soit un "émissaire officiel ou officieux" de la République

Le passeport diplomatique d'Alexandre Benalla, dont Valeurs actuelles avait révélé l'existence en août, a été délivré le 24 mai 2018, quinze jours après la suspension de l'ancien collaborateur de l'Élysée après les violences du 1er-Mai. Devant la commission d'enquête du Sénat en septembre dernier, Alexandre Benalla avait soutenu que la délivrance d'un tel passeport était "automatique" pour l'ensemble du personnel accompagnant le chef de l'État. 

Un document valide jusqu'en septembre 2022. Sauf qu'entre-temps, l'homme de 27 ans a été mis en examen pour "violences volontaires" et renvoyé de l'Élysée. Mediapart indique donc qu'il ferait toujours usage du document officiel, valable jusqu'en septembre 2022. Le média d'investigation précise à cet effet que le passeport diplomatique est "réservé aux diplomates de carrière et, par extension, à certains membres de cabinet dont les fonctions ont une dimension diplomatique (…) ou parce qu'ils ont certaines missions particulières, relevant du domaine réservé de l'État".

Le Quai d'Orsay a réclamé la restitution des deux passeports diplomatiques

Le Quai d'Orsay a réclamé fin juillet la restitution des deux passeports diplomatiques attribués à Alexandre Benalla dans le cadre de ses fonctions à l'Élysée, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "Toute utilisation depuis lors de ces passeports aurait été faite en dépit des engagements pris par l'intéressé", a ajouté Agnès von der Mühll. "A la vue des informations de presse tendant à indiquer qu'Alexandre Benalla aurait continué à utiliser ces documents, le ministère (...) examine les suites à donner, y compris judiciaires".