Aimée et Sophie, une vie sous la menace de leurs ex-conjoints

En marge d'une manifestation contre les violences faites aux femmes.
En marge d'une manifestation contre les violences faites aux femmes. © AFP
  • Copié
Eloïse Bertil , modifié à
En 2021, au moins 113 femmes en France ont perdu la vie sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. Olivier Delacroix est parti à la rencontre d’Aimée et de Sophie, deux femmes qui ont vécu dans la peur de leur compagnon violent et possessif. Dans le podcast "Dans les yeux d’Olivier" produit par Europe 1 Studio, ces deux survivantes se confient sur l’enfer qu’elles ont subi après une séparation, sous les menaces verbales et physiques de leur ex-conjoint. 
PODCAST

Lorsque Aimée et Sophie ont trouvé la force de mettre fin à la relation qu'elles entretenaient chacune dans leur vie respective avec leur compagnon, elles étaient loin de s’imaginer les représailles qui les attendaient. Elles qui pensaient par cette décision protéger leur famille d’hommes déjà agressifs ont fini par mettre leurs proches en danger. Comment l’amour peut-il mener à une nuit d’horreur ? Comment se reconstruire après un tel traumatisme ? Alors que 113 femmes au moins ont perdu la vie sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint en 2021, Olivier Delacroix a recueilli ces deux témoignages bouleversants dans "Dans les yeux d’Olivier", le podcast adapté par Europe 1 Studio. 

"Il a emporté ma fille avant de se suicider"

[Ecoutez aussi ici le témoignage d'Aimée] Aimée est déjà mère de deux enfants lorsqu’elle rencontre Jacques, de 14 ans son aîné. Dans le village où elle vit, il est décrit à l’époque comme un homme tantôt doux, tantôt marginal. Mais Aimée est touchée par la souffrance de Jacques, qui a un passé difficile. Aimée tombe amoureuse de lui, et Jacques s’installe peu de temps après avec elle et ses enfants. Cependant, la relation devient très vite chaotique, car Aimée découvre que Jacques est alcoolique, et particulièrement violent lorsqu’il boit. Tout bascule pour elle le jour où, ivre, il lui avoue avoir tenté de se suicider avec ses deux enfants par le gaz lorsque son ex-femme lui avait annoncé son intention de divorcer. Aimée prend peur et décide de le quitter définitivement. 

Mais Jacques ne peut se résoudre à accepter cette rupture. Il commence à harceler Aimée par téléphone, à se rendre à son bureau tous les jours, il l’agresse physiquement au beau milieu d'une gare. Puis il passe aux menaces. "Il espérait que je revienne sur ma décision, mais il n’obtenait pas de réaction de ma part", explique Aimée au micro d’Olivier Delacroix. "Alors il m’a dit : 'je vais me suicider, et je vais emporter ta fille."

La police avait été alertée

Lorsque Aimée reçoit une carte postale où il écrit préparer son fusil pour tuer Kidline, sa fille de 16 ans, elle alerte la police : "Je leur ai fait comprendre que toutes les preuves de ce que j’avançais, ils les trouveraient chez lui. J’espérais qu’ils le mettraient hors d’état de nuire avant qu’il ne soit trop tard." Mais alors même que son ex-conjoint est connu des forces de l’ordre, les autorités n'agissent pas.

Jusqu'au jour où Jacques passe à l’acte. Il suit Kidline sur le chemin de son travail et l’abat avec un fusil, avant de se donner la mort. Aimée apprendra par la suite que ce crime avait été longuement préparé. Elle raconte à Olivier Delacroix comment elle a découvert les moindres détails du plan qu’avait mis en place Jacques, mais aussi les conséquences qu’ont eu ce drame terrible sur sa vie.

Vous voulez écouter les autres épisodes de "Dans les yeux d'Olivier"

>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe1.fr  et sur Apple PodcastsSpotifyGoogle podcastsDeezerAmazon Music  ou vos plateformes habituelles d’écoute

>> Retrouvez ici  le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

[Ecoutez ici le témoignage de Sophie] Entre Sophie et Jean-Luc, c’est d'abord le coup de foudre. Leur relation progresse vite : peu de temps après leur rencontre, ils emménagent ensemble. Mais petit à petit, Sophie réalise à quel point Jean-Luc est possessif. Il se méfie des hommes comme des femmes autour d’elle, et cherche à l’isoler. Il va même la violenter devant toute la famille lorsqu’il la voit danser avec son neveu à leur anniversaire de mariage. "Il fallait que je sois à lui", confie Sophie à Olivier Delacroix. Au quotidien, Jean-Luc dénigre aussi constamment Sophie. "Je n’étais jamais assez bien, assez jolie, assez gentille, assez douce." Sophie ne supporte plus toute cette violence verbale, et alors que les deux sont en voiture, au milieu d'une dispute, Jean-Luc lui crache à la figure. Pour Sophie, ce geste sert de déclic : elle demande le divorce.

Jean-Luc se met alors à faire vivre à Sophie un véritable enfer. Harcèlement par téléphone, filature dans la rue, pression psychologique : Sophie vit dans la peur constante de son ex-conjoint. Les menaces de Jean-Luc se font plus pressantes encore lorsqu’il découvre que Sophie a noué une nouvelle relation avec un autre homme, Eric.

"Il a traversé la baie vitrée armé d’une hache"

"Je sais où habite ton mec, et je vais lui faire la peau", la prévient Jean-Luc. Le drame survient peu après : un soir, Sophie et Eric aperçoivent Jean-Luc devant chez eux, armé d’une hache, ils perçoivent de la folie dans son regard. En l’espace de quelques secondes, il se jette à travers la baie vitrée et fonce vers Eric, frappant d’abord de sa hache sa cuisse, puis sa tête.

Sophie croit son compagnon mort, et n'a pas d’autre choix que de suivre Jean-Luc jusqu'à sa voiture pour sauver ses enfants. "Il m’a dit qu’il allait tuer ma fille si je ne faisais pas ce qu’il me demandait", livre Sophie. Comment Sophie s’en est-elle sortie vivante ? Et comment elle et Eric, qui a survécu aux coups, ont-ils reconstruit leur vie après cette nuit d’horreur ? Dans le podcast "Dans les yeux d’Olivier", le couple confie à Olivier Delacroix leur traumatisme.

"Dans les yeux d'Olivier" est un podcast Europe 1 Studio

Présentateur : Olivier Delacroix
Réalisateur : Matthieu Blaise 
Productrices : Fannie Rascle
Chargées de diffusion et édition : Eloïse Bertil
Graphisme : Cosa Vostra