Acte 19 des gilets jaunes : les forces de l'ordre seront équipées de drones et de bombes aérosols

, modifié à
  • A
  • A
L'acte 18 des "gilets jaunes" a été marqué par un regain de violences, notamment sur les Champs-Elysées.
L'acte 18 des "gilets jaunes" a été marqué par un regain de violences, notamment sur les Champs-Elysées. © Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :
Six drones pourront être utilisés samedi par les forces de l'ordre, pour mieux percevoir de possibles attroupements interdits, lors de l'acte 19 des "gilets jaunes". 

Comme cela avait été évoqué lundi par le Premier ministre Edouard Philippe, des drones seront utilisés par les forces de l'ordre, lors de l'acte 19 des "gilets jaunes" samedi à Paris. Selon les informations d’Europe 1, ce sont six appareils qui pourront survoler la capitale pour permettre à la préfecture de police d’avoir un aperçu de possibles attroupements ou manifestations interdites.

Des bombes aérosols de "produits marquants codés". Par ailleurs, toujours d’après les informations d’Europe 1, certains membres des forces de l’ordre seront équipés de bombes aérosols de "produits marquants codés", destinés à rester plusieurs semaines sur la peau et les vêtements, et susceptibles de constituer des preuves pour les enquêteurs.

L'acte 18 des "gilets jaunes" a été marqué par un regain de violences, notamment sur les Champs-Elysées. Le Premier ministre Édouard Philippe a voulu une "réponse ferme" avec des annonces fortes applicables dès ce samedi. Ainsi, des secteurs comme les Champs-Élysées, la place de l'Étoile ou de la Concorde à Paris ou encore des quartiers de Bordeaux, Toulouse et Nice seront interdits de manifestations.

La mission sentinelle mobilisée. Le gouvernement a également annoncé la mobilisation "renforcée" de Sentinelle, afin de permettre aux policiers et gendarmes de se concentrer sur le maintien de l'ordre. Les soldats ne feront pas de maintien de l'ordre et ne seront en aucun cas au contact de manifestants, ont assuré vendredi les ministres des Armées Florence Parly et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.