Dans le Nord, une mairie offre des fournitures scolaires pour la rentrée : "Le but est que chacun ait la même chose"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
À l'initiative de la municipalité, les 1.350 enfants des écoles de Loos, dans le Nord, vont recevoir l'équivalent de 30 euros de fournitures scolaires.
REPORTAGE

Cahiers, classeurs, stylos, feutres, gommes, ardoises... Depuis le début de semaine, la ville de Loos, près de Lille, distribue gratuitement un kit de fournitures scolaires aux 1.350 enfants des écoles primaires, privées et publiques, de la ville. Ce kit a été élaboré en fonction des listes établies par les écoles, un vrai coup de pouce pour les familles.

Une fois la distribution faite, chaque élève a le droit d’aller lui-même signer le registre de la mairie. Arthur et Zoé font un rapide inventaire de ce kit de rentrée, sous l’œil attentif de la maman : "Une paire de ciseaux, des crayons… il y aussi des stylos, des cahiers", énumère le petit garçon. "On doit ajouter quelques affaires plus personnelles, comme un agenda, mais sinon c’est assez complet", constate leur mère.

L'équivalent de 30 euros de matériel

La mairie de Loos a obtenu des tarifs préférentiels grâce à des achats groupés, ce qui permet d’offrir à chaque enfant de la ville l’équivalent de 30 euros de matériel. "Quand j’ai su ça, j’ai été agréablement surprise étant donné que je suis dans une situation très difficile en ce moment. C’est génial !", s’enthousiasme ainsi une mère de famille auprès d’Europe 1.

Pour d’autres, c’est un moyen d’échapper à la corvée des achats de rentrée. "Ça évite de se coltiner les grandes surfaces et les papeteries diverses et variées", explique un parent d’élève.

 

Favoriser l'égalité des chances

L’objectif recherché par la municipalité est aussi d’assurer l’égalité scolaire. "On a remarqué qu’il y avait beaucoup d’inégalité au sein des écoles, et même des classes, avec des enfants qui manquaient de matériel, ou qui avaient du matériel de moins bonne qualité. Le but est que chacun ait la même chose", rapporte Mathieu Montigny, adjoint chargé des écoles.

La distribution doit se poursuivre la semaine prochaine, et ceux qui n’auront pas pu recevoir leurs fournitures pourront toujours les récupérer le jour de la rentrée scolaire.

Europe 1
Par Lionel Gougelot, édité par Romain David