Prothèses PIP : pas de risque accru de cancer

  • A
  • A
Partagez sur :

L'avis scientifique rendu jeudi soir au gouvernement montre qu’il n'y a pas "de risque accru de cancer" chez les femmes porteuses de prothèses de marque PIP, a indiqué vendredi le ministère de la Santé dans un communiqué.

"Il n'y a pas à ce jour de risque accru de cancer chez les femmes porteuses de prothèses de marque PIP en comparaison aux autres prothèses. Néanmoins les risques bien établis liés à ces prothèses sont les ruptures et le pouvoir irritant du gel pouvant conduire à des réactions inflammatoires, rendant difficile l’explantation (retrait)", indique le texte.