Proposition d'amende pour les voitures polluantes

  • A
  • A
Partagez sur :

Soixante-huit euros pour les voitures particulières et 133 euros pour les poids lourds: telles sont les amendes proposées pour les véhicules trop polluants qui circuleront sans autorisation dans les futures "Zapa", zones réglementées pour améliorer la qualité de l'air. Il s'agit d'un montant "assez coercitif", a estimé mardi Martial Saddier, président du Conseil national de l'air (CNA) qui a émis l'avis. Celui-ci doit être validé par le gouvernement.

Les "Zapa" ("zones d'actions prioritaires pour l'air"), dispositif issu du Grenelle, seront des zones urbaines interdites aux véhicules les plus polluants, notamment en particules fines. Les Zapa doivent être expérimentées à partir de 2012 et durant au moins trois ans dans huit agglomérations volontaires: Paris, Saint-Denis, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Nice et Aix-en-Provence. Les villes décideront du périmètre, des horaires ou des périodes d'interdiction.

La France est poursuivie devant la Cour de justice par la Commission européenne en raison de ses mauvais résultats en termes de pollution aux particules fines. Les seuils limites d'exposition ont été dépassés dans de nombreuses régions. Elle doit absolument rectifier le tir si elle ne veut pas risquer une amende de 40 millions d'euros.