Pau : un cadre du Sdis condamné

  • A
  • A
Partagez sur :

La cour d'appel de Pau a condamné jeudi en appel un ancien cadre du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) à dix mois de prison avec sursis pour "harcèlement moral", après le suicide en 2009 de l'un de ses subordonnés, a-t-on appris de source judiciaire.

Agent administratif du SDIS des Pyrénées-Atlantiques, âgé de 51 ans, Bernard Cazenave s'était tiré une balle en pleine tête sur son lieu de travail, le 30 juin 2009, devant le bureau de son supérieur hiérarchique, Michel Tastet, responsable du service patrimoine.

Ce dernier, dont le comportement autoritaire au travail a été considéré par la famille de Bernard Cazenave comme étant à l'origine du suicide, avait été relaxé en première instance. La cour d'appel de Pau a cependant estimé qu'il était bien coupable des faits dénoncés, allant même au-delà des réquisitions du procureur, qui avait demandé sa condamnation à six mois de prison avec sursis.