8 mars : ruban blanc et appels à cesser le travail à 15h40

, modifié à
  • A
  • A
© Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Les personnes mobilisées porteront le ruban blanc, symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes, largement popularisé lors de la cérémonie des César.

Associations féministes et représentants de syndicats ont appelé mercredi hommes et femmes à se mobiliser le 8 mars, à partir de 15h40, pour marquer la persistance des inégalités professionnelles et faire de la journée des droits des femmes "une lutte collective", pas "une fête". "Le 8 mars n'est pas la journée de la femme, ce n'est pas une fête. C'est une journée de lutte pour toutes", a déclaré lors d'une conférence de presse Véronique Séhier, coprésidente du Planning familial, membre du collectif baptisé 8mars15H40.

Rassemblement prévu à Paris. A l'appel de ce mouvement, composé de 29 syndicats, associations féministes ou représentants d'étudiants, de nombreuses mobilisations sont organisées dans toute la France pour le 8 mars, y compris dans des entreprises ou des universités. Les personnes mobilisées porteront le ruban blanc, symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes, largement popularisé lors de la cérémonie des César.

A Paris, un rassemblement est prévu à 15h40 place de la République "pour marquer l'heure à partir de laquelle (symboliquement, dans une journée) les femmes commencent à travailler gratuitement", a dit Ana Azaria, présidente de l'association Femmes Egalité. Avant une manifestation, un "karaoké géant" y sera organisé, sur l'air de la chanson de Dalida "Parole, Paroles, Paroles", pour "cibler et caractériser la politique d'Emmanuel Macron, parsemée de discours forts et de grandes phrases mais qui ne sont pas suivis d'actes forts", a-t-elle ajouté.