SpaceX a décollé vers l'ISS avec quatre astronautes, dont Thomas Pesquet à son bord

, modifié à
  • A
  • A
Décollage fusée nasa 2:56
Le vol habité de SpaceX vers l'ISS avec à son bord le Français Thomas Pesquet a décollé ce vendredi. © AFP PHOTO / NASA TV
Partagez sur :
Le Français Thomas Pesquet a décollé à bord d'une capsule de la société Space X, et avec trois autres astronautes, pour rejoindre la Station spatiale internationale, depuis la Floride. Ils sont désormais en orbite. Le décollage, salué par des applaudissements dans la salle de contrôle de SpaceX, a eu lieu à 11h49, heure française. 

La fusée SpaceX a décollé vendredi du centre spatial Kennedy en Floride avec quatre astronautes à bord, dont le Français Thomas Pesquet, en direction de la Station spatiale internationale (ISS), les premières minutes du vol se déroulant bien. Le décollage, salué par des applaudissements dans la salle de contrôle de SpaceX, a eu lieu à 11h49, heure française. Ils partent pour une mission de six mois. Outre l'astronaute français, la mission baptisée Crew-2 compte deux astronautes américains, Shane Kimbrough et Megan McArthur, un Japonais, Akihiko Hoshide. 

Initialement prévu jeudi à 12h11, heure de Paris, le décollage avait reporté en raison de conditions météorologiques défavorables. "Et voilà quatre astronautes originaires de trois pays différents de (cette mission) Crew-2 désormais en route vers la seule et unique Station spatiale internationale", s'est félicité un commentateur de SpaceX. Europe 1 était au centre de contrôle de la société, en Californie, pour suivre les évènements. 

Décollage sans encombres

A quelques secondes de l'heure convenue, la fusée Falcone 9 s'est arrachée du pas de tir 39-A de Cap Canaveral, en Floride. Avant le décollage, l'ambiance était détendue. Le commandant de bord Shane Kimbrough a même invité ses collègues spationautes à jouer au jeu "Pierre-feuille-ciseau", ce qui a provoqué un immense éclat de rire au centre de contrôle de Space X en Californie.

Onze minutes après le décollage, la séparation du second étage de la fusée s'est passée parfaitement et les astronautes ont lancé alors chacun une peluche, flottant dans la cabine, pour bien montrer qu'ils étaient en apesanteur. Les internautes ont pu les voir témoigner leur enthousiasme en applaudissant, à leur entrée en orbite, grâce à une caméra embarquée dans leur vaisseau Dragon. 

Arrimage dans moins de 24 heures

La capsule va désormais se lancer à la poursuite de l'ISS en faisant quinze rotations autour de la Terre, afin de rejoindre son orbite et la bonne trajectoire. A l'intérieur, des écrans tactiles et une large automatisation de la procédure. Après environ 23 heures de voyage, les astronautes devraient rejoindre la station d'ici samedi matin, à 10h30 heure française.

Pendant sa mission de six mois, l'équipe sera chargée de mener une centaine d'expérimentations scientifiques. Parmi les préférées, selon Thomas Pesquet, l'examen des effets de l'apesanteur sur les organoïdes cérébraux (de mini-cerveaux créés en laboratoire). Ce dernier a également emporté avec lui un casque de réalité virtuelle afin de pédaler dans les rues de Paris ou de Lyon lors de son entraînement quotidien. 

 

C'est le troisième vol habité de SpaceX, société privée fondée par Elon Musk qui transporte désormais les astronautes de la Nasa après neuf ans de dépendance américaine vis-à-vis des fusées russes Soyouz.

Europe 1
Par Benoit Clair, Laure Dautriche, avec AFP