Le cannabis thérapeutique pourrait bientôt être testé : "L'objectif est de trouver la posologie qui soulage en entraînant le moins d’effets indésirables"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'Agence du médicament doit se prononcer la semaine prochaine sur un rapport d'expert qui définit la mise en place d'une expérimentation du cannabis thérapeutique pour au moins cinq cas de figure.

Bientôt du cannabis thérapeutique pour certains malades en France ? Un rapport d'experts vient de fixer le cadre d'une expérimentation début 2020, qui devrait durer au moins six mois. L'Agence du médicament doit encore donner son feu vert d’ici la semaine prochaine. Le cannabis thérapeutique devrait être expérimenté dans cinq indications : le glaucome, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, l'épilepsie et la douleur.

"Le cannabis a un effet anti-douleur, anti-épileptique et orexigène, ce qui veut dire qu’il augmente l’appétit, notamment pour des patients qui sont en fin de vie ou traités pour un cancer", énumère auprès d’Europe 1 le médecin psychiatre pharmacologue Nicolas Authier, également président du comité scientifique sur le cannabis thérapeutique de l'Agence du médicament.

"Ce sont des préparations pharmaceutiques"

Pendant cette expérimentation, le traitement sera administré selon un protocole strict, visant à en déterminer l’efficacité. "On va commencer systématiquement à des doses très faibles et on va augmenter très progressivement avec un objectif : trouver la posologie qui soulage les symptômes en entraînant le moins d’effets indésirables possibles", explique Nicolas Authier.

Dans la mesure où la France n’autorise pas encore l’utilisation médicale du cannabis, les médicaments utilisés seront importés de pays où ils sont déjà homologués, "comme les Pays-Bas, le Canada, la Colombie, les Etats-Unis ou Israël". "Ce sont des préparations pharmaceutiques qui ont un statut de médicament, et qui sont donc présentées comme des médicaments", insiste Nicolas Authier.

Des économistes conseillant Matignon appellent à légaliser le cannabis

Légaliser le cannabis et réinvestir les profits générés dans la prévention et la lutte contre le trafic: dans un rapport iconoclaste publié jeudi, des économistes chargés de conseiller le Premier ministre fournissent un vademecum pour en finir avec "l'échec" de la prohibition.

Cette note, intitulée "Cannabis : comment reprendre le contrôle ?", émane du Conseil d'analyse économique (CAE), un groupement d'économistes rattaché à Matignon et dirigé par Philippe Martin, réputé proche d'Emmanuel Macron.
Purement consultatif, le document étrille 50 ans de politiques gouvernementales et appelle à créer un "monopole public de production et de distribution du cannabis".

Europe 1
Par Eve Roger, édité par Romain David