Les anticoagulants protègent-ils du coronavirus ?

  • A
  • A
3:26
© AFP
Partagez sur :
Tous les jours, le docteur Jimmy Mohamed répond à vos questions et réagit à l'actualité de la santé. Ce mardi, il revient sur l’utilisation d’anticoagulants pour traiter certains patients du coronavirus, et notamment sur l’efficacité de ce traitement.

En attendant un vaccin, le corps médical se mobilise pour soigner au mieux les patients atteints du coronavirus. Certains malades graves ont ainsi été traités avec des anticoagulants. Mais ces médicaments, qui servent à fluidifier le sang, peuvent-ils protéger du Covid-19 ? Le docteur Jimmy Mohamed a répondu à cette question posée par un auditeur, mardi dans l’émission Sans rendez-vous sur Europe 1.

"On a présenté initialement le coronavirus comme une maladie respiratoire, sauf qu’on s’est rendus compte qu’il y avait énormément de complications liées à des artères qui vont se boucher, avec des embolies pulmonaires. Certains patients vont faire des atteintes neurologiques avec un AVC, raison pour laquelle il fallait mettre certains malades graves sous anticoagulants afin de réduire les complications et la mortalité. On a appris beaucoup de choses en six mois mais on a encore beaucoup de choses à apprendre."

Si on est sous anticoagulants, on n’est pas protégé du Covid ?

"Non, il ne faut pas le voir comme ça. La seule chose qui va vous protéger du Covid est le port d’un masque. Si vous êtes sous anticoagulants, c’est que vous avez des pathologies chroniques qui vont vous faire passer dans la catégorie à risques. Si vous êtes sous anticoagulants, c’est que vous avez probablement une arythmie cardiaque, une maladie qui fait que vous devez fluidifier le sang comme une embolie pulmonaire.

Donc il ne faut surtout pas vous croire protégés en étant sous anticoagulants. Il faudrait se considérer comme tous à risques, puisque de toute façon on ne sait absolument pas, pour le moment, si des gens ne risquent rien. On ne connaît rien des séquelles du coronavirus. On aura l’air malin si dans 10 ans on se rend compte que le Covid est lié par exemple à une augmentation des maladies neurologiques. Même chose pour les patients qui vont avoir un Covid long, des jeunes qui vont avoir des symptômes pendant des mois avec de la fatigue, des douleurs à la poitrine ou un essoufflement."

Donald Trump a été traité avec de l’aspirine. Ça fonctionne sur le même principe que les anticoagulants ?

"Il y a de l’idée, mais l’aspirine n’a pas prouvé son efficacité dans le traitement du Covid pour le moment. Donald Trump a reçu un cocktail assez large. Mais l’aspirine ne fait pas partie de ces traitements à prendre en prévention ou en curatif. Si vous prenez de l’aspirine, continuez-le, et si vous avez le Covid il faut aller voir votre médecin qui pourra sous certaines conditions vous prescrire des anticoagulants."

Par rapport au printemps dernier, on traite mieux le Covid. Quels sont les autres progrès ?

"Les corticoïdes sur les malades en réanimation ont fait preuve d’une efficacité sur la mortalité, mais ce n’est pas utilisé en médecine de ville. Donald Trump a aussi reçu des corticoïdes. Donc oui, on traite mieux la maladie, mais il faut être vigilant. En attendant d’avoir un vaccin, il faut porter le masque."

Europe 1
Par Jimmy Mohamed