Transmission, alimentation, risque chez les enfants : le vrai et le faux sur le coronavirus

, modifié à
  • A
  • A
On démêle le vrai du faux autour du coronavirus. 2:13
On démêle le vrai du faux autour du coronavirus. © AFP PHOTO /CENTERS FOR DISEASE CONTROL AND PREVENTION/ALISSA ECKERT/HANDOUT
Partagez sur :
De nombreuses rumeurs circulent autour du coronavirus, alors la rédaction d'Europe 1 a décidé de répondre à quelques questions pour démêler le vrai du faux. Les enfants semblent relativement épargnés par le virus, on peut être contaminé en touchant un meuble, et les masques ne sont pas utiles si l'on n'est pas contagieux.

Durée d'incubation du virus, modes de transmission, utilité du port du masque et psychose autour des restaurants asiatiques... Alors que l'épidémie de nouveau coronavirus Covid-19 continue de s'étendre mondialement, Europe 1 vous propose un "fact-checking" pour vous aider à décerner le vrai du faux dans tout ce qu'on entend à propos du virus.

Les enfants de moins de 14 ans sont-ils épargnés par le coronavirus ?

C'est un mystère que les scientifiques n'ont pas encore réussi à élucider. Les enfants sont plutôt épargnés par le coronavirus. Ils représentent seulement 1% des cas de contamination rapportés. Peu de cas et pas encore de morts puisque le plus jeune patient qui a succombé au virus avait 21 ans. En revanche, selon plusieurs infectiologues, il est possible que les enfants soient asymptomatiques, ne présentent aucun des symptômes tels que toux ou rosse fièvre. Les rares enfants touchés résistent très bien.

Peut-on être contaminé en touchant un meuble ?

On sait qu'on est contaminé à une certaine distance. Mais si, par exemple, on touche un meuble après une personne contaminée, est-ce qu'on peut être infecté à son tour ? Pour le moment, on ne sait pas encore combien de temps le virus résiste à l'air libre. Les infectiologues qui étudient le nombre de cas recensés estiment que l'on est plutôt proche de la contagion de la grippe. Le virus résisterait quelques minutes. Donc oui, si une personne contaminée touche la barre du métro et vous aussi, vous pouvez être atteint. Le plus simple est de se laver les mains le plus souvent possible quitte à utiliser une solution hydroalcoolique.

Les masques sont-ils utiles ?

Si on n'est pas contaminé, mais qu'on achète un masque, on ne peut pas avoir l'assurance de ne pas contracter le coronavirus. Les masques doivent être portés par des personnes contaminées. Il est actuellement recommandé que le personnel hospitalier en porte car il peut être en contact avec des malades.

En revanche, il n'est pas utile d'en porter un si l'on n'est pas contagieux. Toutefois, comme le confirment des infectiologues, si la situation devient similaire à celle de l'Italie et que le virus n'est pas contenu, il est possible que les autorités mettent en place des mesures préventives, telles que celle de porter un masque. 

Peut-on être infecté en mangeant de la nourriture asiatique ? 

Non. A Paris, les restaurants asiatiques constatent une baisse de fréquentation drastique et une vraie psychose s'est formée sur les aliments, notamment sur les réseaux sociaux. Mais absolument rien n'indique qu'il existe une transmission par l'alimentation : le virus a besoin d'un corps vivant pour survivre au delà de quelques minutes. 

Europe 1
Par Victor Dhollande, édité par Séverine Mermilliod