Retraites : Philippe convie les partenaires sociaux "le plus tôt possible la semaine prochaine"

, modifié à
  • A
  • A
Edouard Philippe
Édouard Philippe est à l'initiative d'un "cycle de réunions" sur la réforme des retraites, dans quelques jours, à Matignon. © Thomas SAMSON / POOL / AFP
Partagez sur :
À l'issue de nombreuses discussions, jeudi après-midi, le Premier ministre a convié les organisations syndicales et patronales pour "un cycle de réunions" autour de la réforme des retraites "le plus tôt possible la semaine prochaine".

Édouard Philippe a convié les organisations syndicales et patronales pour "un cycle de réunions" autour de la réforme des retraites "le plus tôt possible la semaine prochaine", a annoncé jeudi Matignon. Après avoir échangé au téléphone avec les partenaires sociaux jeudi après-midi, le Premier ministre "a confirmé sa proposition de dialogue pour continuer à améliorer le projet porté par le gouvernement", a ajouté Matignon.

Matignon ajoute que le Premier ministre salue la qualité des échanges qu’il a eus jeudi après-midi avec les organisations syndicales et patronales au sujet de la mise en place du système universel. Pourtant, un front syndical uni s'oppose toujours au gouvernement alors que le mouvement social se poursuit vendredi, avec une neuvième journée de mobilisation.

Avant ou après mardi 17 ?

Après avoir échangé au téléphone avec les partenaires sociaux jeudi après-midi, le Premier ministre "a confirmé sa proposition de dialogue pour continuer à améliorer le projet porté par le gouvernement", a ajouté Matignon, évoquant "une série de thèmes": "la mise en place du minimum de pension, la pénibilité, la retraite progressive et l'accompagnement des transitions vers le système universel".

Reste maintenant à savoir si ce "cycle de réunions" évoqué par Matignon débutera avant ou après la journée nationale de mobilisation contre la réforme des retraites, mardi 17 décembre, près de deux semaines après le début du mouvement social.

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, avec Europe 1 et AFP