Réforme des retraites : des négociations en coulisses avec les partenaires sociaux

  • A
  • A
Edouard Philippe convie les partenaires sociaux pour des réunions à Matignon. 1:06
Edouard Philippe convie les partenaires sociaux pour des réunions à Matignon. © Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :
Les Français sont nombreux à se demander s'ils vont avoir un train pour Noël, car il n'y aura "pas de trêve" selon la CGT-Cheminots tant qu'il y aura réforme des retraites. Alors comment sortir de l'impasse ? Edouard Philippe tente de renouer le dialogue et convie les partenaires sociaux à de nouvelles discussions.

Plus d'une semaine des grève et des transports toujours très perturbés : afin de calmer le jeu, le gouvernement souhaite reprendre contact avec les partenaires sociaux. Edouard Philippe a décroché son téléphone, en personne, pour appeler tour à tour les responsables des organisations patronales et syndicales. L'enjeu : les inviter à une réunion à Matignon pour renouer le dialogue. "Le plus tôt possible la semaine prochaine", souffle un proche du Premier Ministre. Idéalement avant mardi, la manifestation du 17 décembre à laquelle tous les syndicats appellent. 

Des dossiers renégociés ?

Le gouvernement tend la main pour désamorcer le conflit, et à Matignon, "s’il y a des choses à améliorer, on est ouvert", dit-on. Certains dossiers pourraient peut-être être renégociés dans la réforme des retraites, comme la gouvernance du nouveau système, l’équilibre budgétaire, et surtout l’"âge pivot" que la CFDT veut supprimer. 

Laurent Berger fait justement l’objet de toutes les attentions, l'exécutif semble prêt à faire des concessions pour le faire revenir de son côté. Dans l’entourage d’Edouard Philippe, on pense que le ton du patron de la CFDT est déjà moins virulent. 

Un ministre résume l’état d’esprit actuel : "C’est une question de vie ou de mort pour le gouvernement."

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par Séverine Mermilliod