Référendum en Nouvelle-Calédonie : un nouveau sondage donne le "Non" vainqueur

  • A
  • A
Le référendum sur l'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie aura lieu le 4 novembre. © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

D'après un nouveau sondage, 66% des personnes comptent voter "Non" à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie lors d'un référendum prévu le 4 novembre prochain. 

Un nouveau sondage sur le référendum sur l'autodétermination en Nouvelle-Calédonie, réalisé par l'Institut Harris interactive pour France télévisions, donne mercredi une nouvelle fois le "non" à l'indépendance vainqueur, à un mois du référendum prévu le 4 novembre. Selon ce sondage réalisé par téléphone du 12 au 22 septembre auprès d'un échantillon de 1.038 personnes, représentatif des inscrits sur la liste référendaire en Nouvelle-Calédonie, 66% des personnes exprimant un choix de vote déclarent leur intention de glisser un bulletin "Non" dans l'urne, quand 34% privilégient un vote "Oui".

Dépendance pour la sécurité et l'économie. Le 4 novembre, 174.154 électeurs seront appelés à répondre à la question : "Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ?" Les électeurs du "Non" justifient leur choix en argumentant que la Nouvelle-Calédonie est dépendante de la France pour sa sécurité (95%), son économie (94%) ou en ce qui concerne les subventions publiques nécessaires selon eux pour maintenir le niveau de vie en Nouvelle-Calédonie (92%).

Le référendum est "une bonne chose". Les partisans du "Oui", évoquent à 97% la reconnaissance de l'identité kanak pour expliquer leur choix, à 94% une façon de renforcer le vivre-ensemble en Nouvelle-Calédonie et à 93% l'occasion pour l'archipel de commencer une nouvelle phase dans son développement. 72% des personnes interrogées estiment que le référendum est "une bonne chose", 25% que c'en est une mauvaise.