Ralliements au Rassemblement national : "Tous les jours, on nous rejoint", assure Marine Le Pen

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a assuré mercredi sur Europe 1 que les ralliements à son parti étaient encore et toujours plus nombreux en vue des municipales en mars prochain. 
INTERVIEW

Alors que les élections municipales approchent, le Rassemblement national va-t-il pouvoir trouver des alliés dans sa conquête du pouvoir ? "On nous rejoint, oui, tous les jours, on nous rejoint", a assuré Marine Le Pen sur Europe 1, mercredi soir. Pour la présidente du Rassemblement national, des alliances seront donc possibles lors des scrutins locaux. "Vous allez voir des LR qui nous ont déjà rejoints et que nous soutenons dans le cadre des municipales. Demain, vous en verrez, et tout au long de la période [jusqu'à la présidentielle]", a-t-elle affirmé.

"Du côté des nationaux"

Selon elle, ce sont les élections européennes qui ont encouragé bien d'anciens opposants politiques à sauter le pas. "Les LR étaient à 8% aux élections européennes (8,48%). Or, nous étions, nous, en tête (avec 23,34%). Beaucoup de gens sur le terrain se disent qu'entre être du côté des mondialistes et de celui des nationaux, ils préfèrent être du côté des nationaux."

De fait, lors des élections précédentes, plusieurs personnalités ont rallié le RN. Pour les européennes, la "prise de guerre" se nommait Thierry Mariani, ancien ministre de Nicolas Sarkozy. Entre les deux tours de l'élection présidentielle, c'est Nicolas Dupont-Aignan qui avait franchi le pas et apporté son soutien à Marine Le Pen

Europe 1
Par Margaux Baralon