Quand Christophe Castaner explique l'usage du LBD à des enfants

, modifié à
  • A
  • A
Muni d'un stylo numérique, le ministre de l'Intérieur a montré aux enfants où les policiers avaient le droit de tirer au LBD. © Capture d'écran C8
Partagez sur :

Dans l'émission Au Tableau!, sur C8, le ministre de l'Intérieur explique à des élèves de primaire comment fonctionne un LBD. La séquence a provoqué l'indignation de nombreux internautes.

La séquence est pour le moins surprenante. Invité de l'émission Au Tableau!, jeudi sur C8, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est revenu devant des élèves de primaire sur les règles d'utilisation du lanceur de balles de défense (LBD).

"Je ne suis pas un spécialiste". "Moi je ne suis pas un spécialiste, je n'en ai jamais eu entre les mains", répond d'abord le ministre à un enfant qui lui demandait de leur "montrer les endroits où les policiers ont le droit de tirer avec le flash-ball". "Ils peuvent tirer, je crois, sur les bras", commence-t-il, entourant les membres sur un tableau numérique. "Je crois qu'ils peuvent tirer - je ne suis pas tout à fait sûr - sur cette partie-là", poursuit-il en désigner le ventre, "et les membres inférieurs". 

"Une dizaine de tirs" accidentels. Et le locataire de la place Beauvau de préciser que les policiers "doivent absolument éviter la tête". "Et quand il y a des accidents, et il y en a eu, on a une police qui surveille la police. On enregistre toutes les plaintes. Et on a eu une dizaine de tirs, où par accident, il y a eu des tirs sur le visage", explique encore Christophe Castaner, d'un ton détaché. "Cette arme, elle est dangereuse", reconnaît-il ensuite.

Le 9 février dernier, l'Inspection générale de la police avait ouvert 132 procédures sur des soupçons de violences policières depuis le début du mouvement des "gilets jaunes". Le LBD est concerné par 52 d'entre elles, pour 9.200 tirs recensés.

Une enseignante "outrée" sur Twitter. La séquence n’a pas manqué de faire réagir sur Twitter. "La séquence télé de Castaner qui explique dans une salle de classe à des enfants de 8 ans où la police a le droit de tirer au LBD sur le corps des manifestants... C'est complètement dingue ou c'est moi qui manque de Lexomil ? On est obligé de leur fabriquer cet imaginaire ?", s'interroge par exemple un internaute. "Je suis ahurie de voir M. Castaner faire ses démonstrations quant à l'utilisation du LBD. (...) Je suis outrée", réagit également une enseignante.

"Évidemment, la séquence seule peut sembler surprenante", admet la communication de C8 auprès de L'Express. "Mais il faut rappeler qu'elle s'intègre à une longue discussion, et ça ne tombe pas non plus comme un cheveu sur la soupe." Face aux enfants, Christophe Castaner a également dû répondre au cours de l'émission à des questions sur les "gilets jaunes", Alexandre Benalla, ou sur les relations compliquées qu'il a entretenu avec son père.