Prêts garantis par l'Etat : Bruno Le Maire annonce des taux "particulièrement avantageux"

, modifié à
  • A
  • A
Bruno Le Maire était dimanche l'invité du "Grand Rendez-vous". 2:09
Bruno Le Maire était dimanche l'invité du "Grand Rendez-vous". © Europe 1
Partagez sur :
Invité dimanche du Grand Rendez-vous, sur Europe 1, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé que l'Etat et les banques s'étaient mis d'accord sur des taux "particulièrement avantageux" pour les entreprises qui voudraient prolonger la durée de leur prêts garantis par l'État. 
INTERVIEW

Comment les entreprises ayant souscrit à des prêts garantis par l'État (PGE) vont-elles les rembourser ? Alors que ces emprunts de secours pour faire face à la crise du coronavirus courent normalement sur un an, de nombreuses TPE et PME s'inquiètent de ne pas être en mesure d'effectuer ce remboursement dans les délais. Invité dimanche du Grand Rendez-vous Europe 1/Les Échos/Cnews, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a assuré que l'État avait négocié avec les banques des taux "particulièrement avantageux pour toutes les TPE et les PME qui souhaiteraient prolonger la durée de leur PGE". 

"600 000 TPE et PME sont concernées", rappelle Bruno Le Maire, et ont emprunté "à un taux très préférentiel de 0,25% pour un an". Mais quid de celles qui s'inquiètent du taux de remboursement ? "Je veux les rassurer", déclare le ministre, "nous avons obtenu de la part des banques un taux qui sera compris entre 1 et 2,5 % maximum". 

Ce taux d'intérêt "inclut la garantie de l'Etat"

Dans le détail, ce taux sera de 1 à 1,5% "pour les entreprises qui veulent allonger la durée de leur prêt sur un ou deux ans", et de 2 à 2,5% pour celles qui "étendraient la maturité de leur prêt sur 3,4 ou 5 ans", poursuit l'ancien LR. Ce taux d'intérêt, précise Bruno Le Maire "inclut la garantie de l'État". Par ailleurs, dans ce PGE, "les entrepreneurs ne sont pas engagés sur leurs biens individuels". 

 

Europe 1
Par Antoine Terrel