Pour Didier Guillaume, l'accord avec les pays du Mercosur "n'est pas un bon accord"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité de la matinale d'Europe 1, mercredi matin, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a confirmé que l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur ne serait pas ratifié par la France.
INTERVIEW

La France a décidé de bloquer la ratification du traité commercial entre l'Union européenne et les pays du Mercosur, dont le Brésil de Jair Bolsonaro. "Cet accord avec le Mercosur n'est pas un bon accord", a affirmé le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, invité d'Europe 1, mercredi. "Ce n'est pas un bon accord sur l'aspect environnemental, on l'a vu cet été, et ce n'est pas un bon accord sur les aspects alimentaires et agricoles", tranche-t-il.

Le Ceta, "un bon accord"

En revanche, le ministre de l'Agriculture considère le Ceta, l'accord commercial entre l'Union européenne et le Canada, "comme un bon accord". "Nous l'avons vérifié, nous avons mis des commissions d'experts indépendants pour le faire. Ce qui peut paraître un peu dingue, c'est que l'accord existe déjà depuis deux ans et que depuis deux ans, ça n'a pas dénaturé l'ensemble des marchés."

Face à l'inquiétude de nombreux Français sur l'importation éventuelle de produits moins-disant sur le plan de la sécurité alimentaire, Didier Guillaume se veut rassurant : "Ce que nous voulons faire avec le Ceta, c'est vérifier avec nos services de contrôle qu'il n'entre pas en France une alimentation que nous ne voulons pas consommer."