Nouvel an chinois : le défilé prévu à Paris est annulé annonce Anne Hidalgo

, modifié à
  • A
  • A
Anne Hidalgo 2:36
Le défilé prévu à Paris pour le Nouvel an chinois est annulé annonce Anne Hidalgo. © AFP
Partagez sur :
Alors que l'épidémie de coronavirus s'accélère en Chine, selon les dernières déclarations du président Xi Jinping, les associations chinoises de Paris ont décidé d'annuler le défilé prévu dimanche après-midi. Anne Hidalgo, maire de la capitale, est l'invité du "Grand Rendez-Vous". Elle rassure sur la situation des deux personnes hospitalisées.  

Le nouveau coronavirus venu de Chine est désormais présent sur quatre continents, dont la France. Trois personnes contaminées sont actuellement soignées à Paris et à Bordeaux. Leur état est rassurant selon les dernières déclarations du directeur général de la Santé. Cependant les mesures pour endiguer l'épidémie se poursuivent. A Paris, la communauté chinoise a décidé d'annuler les festivités prévues dimanche après-midi, a annoncé Anne Hidalgo. La maire sortante de Paris, candidate à sa réélection, invitée du Grand Rendez-Vous, a exprimé dimanche sa solidarité avec les autorités chinoises.

"La situation en France n'est pas du tout de même nature"

"J'ai rencontré hier (samedi) la communauté chinoise de Paris qui est dans l'émotion et dans l'inquiétude. Elle a souhaité elle-même annuler le défilé prévu place de la République". La maire de Paris veut néanmoins rassurer sur la propagation de l'épidémie en Chine. "La situation en France n'est pas du tout de même nature. Nous travaillons avec le ministère de la Santé. Il faut un pilote dans l'avion, et ce sont les autorités sanitaires qui ont mis en place des contrôles de l'accès à nos frontières dans les aéroports et le dispositif des hôpitaux qui est prêt à fonctionner."

"La santé d'abord"

Anne Hidalgo est en contact avec les deux touristes soignés à Paris. "Ils vont plutôt bien", rassure la maire. "Il ne faut pas céder à la panique, mais être vigilant. Et respecter la décision des associations chinoises de Paris qui n'avaient pas vraiment le cœur à la fête."

Le président chinois Xi Jinping a interdit le départ de groupe de touristes vers l'étranger, y compris la France. A Paris, le tourisme chinois est une manne pour l'économie locale, cependant l'édile de la capitale souligne les priorités actuelles. "Les précautions doivent être prises à l'endroit d'où part cette épidémie", assure-t-elle. " Nous verrons dans les semaines à venir, mais dans cette situation c'est la santé d'abord !"

Europe 1
Par Mathilde Durand